AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

ON EST AL ! http://moveyourstring.tropfun.net/




Partagez | .
 

 Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]   Jeu 7 Mar - 23:56


WooTi's love





• tenue du jour •


Il avait à peine changé, si peu à vrai dire que s'en était presque indécent. Tout y était. La posture confiante, le sourire doux et aimable, l'aura charismatique, la dégaine soigneuse. Non vraiment, il n'avait pas changé. Et pourtant, d'une certaine manière, Tian avait du mal à croire que c'était bien lui qui se tenait là, devant sa porte. Jamais il n'aurait cru le revoir. Ou plutôt l'avait-il fortement espéré. La panique le clouait sur place, le rendant incapable de faire ou de dire quoi que ce soit.

« Salut petit frère. »

Xiao. Sa voix aussi était toujours la même, si chaude et familière. Elle résonna dans sa tête comme dans un mauvais rêve, envoyant Tian valser dans un flot d'émotions violentes. Ses poings se serrèrent d'eux-même alors qu'il sentait bouillonner l'envie d'écraser son poing sur cette gueule d'ange qui lui faisait face. Mais il en était incapable, toujours incapable. Incapable de faire un mouvement ou de dire un mot. Il restait sur le seuil de sa porte, pétrifié comme s'il retrouvait face à un fantôme. Fantôme de son passé venu le hanter et le tout avec ce qui ressemblait à un sourire en plus.

« Je peux entrer ? »

Non, il n'en avait aucunement envie ! Il voulait lui cracher à la figure et refermer la porte aussi sec. Il voulait qu'il disparaisse ! Il n'avait aucun droit d'être là. Et pourtant, ce fut comme si son corps décidait à sa place et il se sentit bouger avec cette sensation d'être drogué et s'effacer de la porte pour laisser entrer l'intrus. Il referma la porte, toujours sans un mot, toujours sans vraiment y croire. Un mauvais pressentiment lui taraudait les tripes, un picotement effrayant. Il ferma la porte et se retourna péniblement, lentement, tentant d'ignorer ses sueurs froides. Les larmes lui montèrent aux yeux en une demie seconde. Ce n'était pas Xiao face à lui, mais un visage familier autrement plus redouté. Les traits durs et les iris brillant d'une colère folle. Une gifle retentissante envoya Tian au sol et l'enferma, paralysé, dans une angoisse douloureuse. Il savait ce qui allait se passer désormais, il le savait pour l'avoir vécu pendant des années. Ses poings allaient cogner, marquer, broyer, abuser la moindre parcelle de peau à sa porté et quand ses bras fléchiront, il utilisera ses jambes. Se gardant bien de toucher le visage, se contentant de frapper là où ça ne se verrait pas. Et ça n'avait pas raté, les coups l'assaillirent de partout et tout ce qu'il pouvait faire c'était tenter de retenir ses larmes, ne pas lui donner la satisfaction d’apercevoir sa douleur et son désespoir. Mais c'était peine perdue, il s'acharnerait jusqu'à ce qu'il ai obtenu ce qu'il voulait et Tian se mit à hurler. Aucun son ne sortit de sa bouche. Ses oreilles bourdonnaient, son crâne comme sur le point d'exploser et aucun son ne sortait. Seul un cri perça le bourdonnement incessant et le réveilla en sursaut.

Le choc l'avait fait se relever et c'est le pouls erratique et le souffle coupé qu'il retourna s'affaler contre son matelas. Il avait le corps endoloris, comme s'il avait réellement été victime de coups et ses oreilles continuaient de bourdonner désagréablement. Il préféra éviter de cogiter et c'est dans un grognement rauque qu'il se leva finalement. Se dirigeant comme un zombie vers la salle de bain. Et il avait absolument tout pour tenir le rôle. Les yeux injectés de sang, le teint défraichi et les cernes violacées, les membres mollassons et le cerveau ralentit, presque mort. La vitalité dans son plus bel habit. Tout, du doré de ses yeux au velouté de sa peau de pêche en passant par l'éclat de ses cheveux blonds, tout avait semblait fané, presque crasseux. Et pour ne rien arrangé, il était aussi mort à l'intérieur qu'à extérieur.

A la suite des partiels, il avait eu presque 200 copies à corriger et en un temps record. De quoi le priver de vie, parfois même de temps pour manger et pour dormir. S'il n'avait pas trop à se plaindre tout au long de l'année niveau horaire, il devait avouer qu'en période d'examen, tout devenait franchement pénible. De quoi vous pousser les plus sains d'esprit à s'habiller en lapin rose pour aller s'immoler sur la place publique. Heureusement pour lui, Tian n'a jamais vraiment été sain d'esprit. Arrivé sous la douche, il était toujours dans un état second, tiraillé par une sorte d'angoisse nauséeuse des plus déplaisantes. Un des plus longs soupirs de sa vie retentit lorsque l'eau chaude de la douche coula enfin le long de ses muscles raides. Il détestait sa vie en ce moment, ce qui lui arrivait peu souvent, mais c'était à croire que le sort s'acharnait sur lui. Ses services intensifs au Lipstick et ses corrections à n'en voir le bout étant presque une routine épuisante et rassurante en ce moment, car ce mauvais pressentiment le tiraillait n'était pas le simple fruit de son esprit torturé en plein cauchemar, même éveillé il avait cette sensation que d'un moment à l'autre le sol allait se dérober sous ses pieds. Et à qui la faute !?!

Il ne l'avait pas vraiment croisé, en fait il l'avait aperçu au coin d'une rue pas loin de chez lui alors qu'il se rendait à l'université quelques jours plus tôt. Mais il n'en avait pas cru ses yeux et avait ressentit ce même sentiment de chute dans un mauvais rêve. Que foutait-il ici après tout ce foutu Xiao !?! Lorsque son corps lui permit de bouger, Tian était parti en courant, retournant s'enfermer dans son appartement où il passa la journée à grogner et rager comme un lionceau blessé. Il allait foutre sa vie en l'air et c'était plutôt déplacé de sa part. C'est hanté pas le souvenir dérangeant de la silhouette de son grand frère se baladant dans les rues de la ville qui était devenu son chez lui que Tian sorti finalement direction le coiffeur ! Avec tout ses tracas du moment, il n'avait plus le temps de rien et encore moins de se faire un peu plaisir et ça commençait à se voir. Non seulement il devenait grognon, mais en plus il y avait un fichu laissé aller dans la dégaine et il était temps d'y remédier ! Encore plus urgent d'y remédier qu'aujourd'hui, premier jour de congé bien mérité après un travail acharné, il allait enfin avoir le temps de revoir son amoureux. Très franchement il était temps !

Il sortit finalement du coiffeur avec une nouvelle tête, mais pas pour autant moins contrarié. Il devait même être sacrément de mauvais poil pour qu'une bonne coupe ne lui soit pas suffisant pour se changer les idées. Et pourtant il y avait un sacré changement. Fini la frange qui vous tombe devant les yeux et la couleur des blés, il était revenu à un bon vieux noir d'ébène et des cheveux assez courts pour pouvoir faire une peu ce qu'il veut dedans. Mais rien n'y faisait, sa démarche était peu vigoureuse et un sourire ne semblait pas vouloir poindre le bout de son nez. Et puis ces cernes, ces fichues cernes qu'un peu de maquillage avait à peine estompé. Il trimballait sa carcasse comme si le poids du monde pesait dessus et ce n'est que lorsqu'il arriva à destination qu'il releva ses yeux mornes du bout de ses baskets. Il observa un instant la foule se presser à l'entrée du parc d'attraction sans trop savoir s'il avait vraiment envie de se jeter là-dedans finalement. Peut-être auraient-ils du opter pour une soirée pépère à se câliner sur le sofa devant un bon film finalement. Il cessa ses lamentations intérieures à l'instant même où son regard capta finalement une silhouette qu'il connaissait bien et ce fut comme si sa journée avait finalement prit un peu des couleurs. Une esquisse de sourire s'accrocha au coin de son visage alors qu'il s'approchait discrètement de Jae Woo, se glissant dans son dos avant de poser délicatement ses lèvres dans son cou comme il aimait bien le faire, le surprenant dans ses pensées.

« Tu cherches quelqu'un beau gosse ? »

Dieu ce qu'il lui avait manqué !!!



on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Re: Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]   Sam 6 Avr - 19:39

Tout nu par ici, kéké!

Longue semaine, longues journée! Une sortie au parc d'attraction avait été prévue et les finances étaient peu présentes! Enfin, l'histoire de la réparation du violon jouait énormément aussi! Jae Woo avait pu négocier un paiement en plusieurs fois mais nom d'un dieu que cela coûtait tout de même cher! Alors le voilà qui avait décidé de bosser toutes les nuits à l'underground hereos et la plupart de ses après-midi, il travaillait sur des commandes qu'on lui avait faites. Même si la fatigue planifiait un abattement de pleins choc sur les épaules du jeune homme, il était énormément heureux de savoir que sa popularité augmentait et que ses compositions plaisaient de plus en plus. En fait, riant comme un gamin de cinq ans fier de son nouveau dessin, il se sentait pousser des ailes dans le dos et capable de les utiliser pour voler bien haut dans le ciel.

Enfin bref, travail par-ci, travail par-là, la véritable pensée importante qu'il avait dans la tête avait un prénom bien particulier: Tian. Il ne l'avait pas vu depuis longtemps et joliment nerveux comme il était, il commençait à se faire un tas de film. Sûrement qu'il aurait dû l'appeler pour savoir comment il allait? Mais après, il lui avait quand même envoyer quelques sms, était-ce suffisant? Peut-être que Tian lui en voulait? Surtout qu'en ce moment, les périodes d'examens devaient l'exténuer, alors il était possible que le plus jeune lui en veuille de donner peu de nouvelles?

Il se frappa le front, allongé sur son lit, le regard fixé sur le plafond quelque peu délabré. Sa colocataire avait déserté quelques jours auparavant. Il allait devoir payer le loyer seul. Heureusement, maintenant qu'on lui commandait plus de compositions il s'en sortait mieux mais ma foi, un loyer partagé en deux, ça fait toujours du bien! Il se mit à rire jaune. Il avait honte! Avoir du mal à payer un loyer aussi pathétique dans un quartier misérable, il en restait affublé de honte! Il se demandait parfois comment Tian pouvait rester à ses côtés quand il l'invitait chez lui. Mais après tout, il était heureux de voir que son petit-ami n'était pas un de ces matérialistes qui s'engagent seulement si sûreté financière! Il rit niaisement, encore tout penaud et limite gêné comme un adolescent lorsqu'il se rappelait que Tian était son... petit-ami! C'était tellement étrange, mais tellement agréable! Oh que oui!

-Bon, bouge ton cul Jae Woo, sinon tu le verras jamais ton cher et tendre!

Il s'ébouriffa les cheveux et se dirigea directement vers la douche. Rapide et efficace. Il se prépara en toute vitesse, les cheveux un peu en pétard, mais ça lui donnait un style. Il sortit de l'appartement après avoir précautionneusement fermé la serrure. Après plusieurs dizaines minutes de marche et de transports en commun, il arriva devant le lieu de rendez-vous mais aucune petite tête blondinette en vue. Il se faufila dans la foule, dans l'espoir de l'apercevoir mais toujours rien. Jae Woo n'avait jamais été d'un naturel patient mais ma foi, l'amour transforme ou plutôt pousse les gens à faire des efforts. Ce fut qu'au bout d'une dizaine de minutes qu'il sentit la présence du joli Tian contre sa nuque. Le brun se dérida d'un coup en reconnaissant son parfum et son beau timbre de voix. Le coréen se retourna et fit de grand yeux ronds en voyant la nouvelle couleur de cheveux du chinois.

-Vouha!

Il lui releva le visage correctement à l'aide de ses mains pour mieux observer sa nouvelle coupe puis se permit de lui embrasser le coin des lèvres et de lui susurrer d'un ton chaud.

-Ca te va à ravir, tu es magnifique!

Puis il lui prit la main et le tira dans la file d'attente pour aller aux guichets!

-Ta semaine s'est bien passée? Tu as l'air fatigué!

Il lui sourit et l'une de ses mains s'en alla jouer dans les cheveux fraîchement coupé de plus jeune, s'amusant de leur nouvelle couleur et de leur texture toute douce.

-C'est quoi la première attraction que tu veux faire?



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Re: Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]   Sam 6 Avr - 22:56


WooTi's love





Il devait être plus dans le gaz encore qu'il ne le pensait car il eut un moment de doute lorsque Jae se retourna vers lui pour lui lancer une moue surprise. Il ne s'était pas trompé de personne, c'était bien Jae Woo et il eut à peine le temps de se demander ce qui lui faisait un tel effet avant de se donner une gifle mentale et de se souvenir qu'il venait tout juste de changer de coupe. Face à la réaction de son amoureux, Tian ne put s'empêcher de sourire gaiment. Un vrai sourire comme il n'en avait plus eu depuis des semaines et encore une fois il du se rendre à l'évidence, Jae Woo avait un effet incroyable sur lui. Sa seule présence avait à la fois le pouvoir d'apaiser ses pensées et les faire virevolter dans tous les sens, son sourire était incroyablement contagieux et son doux visage lui faisait tout oublier. C'était exactement ce dont il avait besoin à l'instant même. Finalement, peut importe qu'elle ait mal commencer, il allait passer une bonne journée.

Il ne put s'empêcher un rire léger à l'exclamation de Jae Woo qui se saisit de son visage pour l'observer de plus près. Tian joua le jeu, lui adressant une moue mignonne qui gagna un peu plus encore en adorable lorsque de légères rougeurs prirent place sur ses pommettes alors que son amoureux vint poser ses lèvres au coin des siennes. C'était tellement bête et simple comme contact, mais il adorait ça ! Plus qu'il n'oserait jamais l'avouer. Il espérait tout de même qu'un jour il arrêterait de rougir au moindre baiser parce que ça lui donnait un peu une allure de midinette et il n'aimait pas beaucoup ça, mais en attendant, pour sa défense, il se donna l'excuse du public. Du genre timide et un peu pudique, il avait toujours un peu de mal lorsqu'il y avait du monde autours et ça aussi il espérait que ça lui passerait un jour. Parce que qu'est ce qu'il donnerait pas pour avoir droit à un vrai baiser, là maintenant tout de suite. Il n'eut pas le courage d'en initier un. Pas encore. Un jour peut-être ! En attendant, il se contenta de chasser ses couleurs gênantes grâce à la force de son esprit et répondit à son amoureux d'un sourire tendre. Et la force de son esprit fut sollicitée une deuxième fois en quelques secondes lorsque son beau coréen lui susurra quelques mots avec cette voix foutrement profonde et envoutante. Le genre de ton qui lui donnait des frissons.

« Merci ! »

Répondit-il simplement, la voix douce et posée alors qu'il se laissait embarquer par son petit ami. Entrelaçant leurs doigts alors que de son autre main il vint ébouriffer un peu plus la chevelure chocolat, la moue amusée.

« J'aime beaucoup ce petit coiffé-décoiffé aussi. Ça te va bien. »

Il se laissa porter par son beau musicien rien qu'à lui, suivant le mouvement paisible de la foule, se collant à son coté comme il avait l'habitude de le faire lorsqu'ils se baladaient tous les deux. Il se sentait plus léger depuis qu'il avait retrouvé Jae Woo et il mettait un point d'honneur à sa résolution de ne jamais plus laisser le boulot l'empêcher de le voir pendant aussi longtemps. Ils s'approchaient du guichet et, l'espace d'un instant, Tian se demanda qu'elle était la marche à suivre pour ce rencard au parc. Je veux dire, le schéma classique impliquait généralement une fille et un garçon et le garçon avait pour mission, afin de paraitre gentleman, de s'occuper de toutes les dépenses. Mais dans un rencard garçon-garçon c'était quoi le deal ? Arrivé au guichet, Tian le fit au feeling et arrêta de se poser des questions inutiles. Bien qu'il ne gagnait pas de l'or en barre, il n'était pas quelqu'un de matérialiste et ni vraiment près de ses sous, c'est donc tout naturellement qu'il paya leurs deux entrées. Ca lui faisait plaisir de l'inviter après tout. Il fit un rapide clin d’œil à Jae en recevant leurs tickets.

« Vaut mieux que tu garde ton argent, je suis certain qu'il y a plein de chouettes jouets en peluche ou de conneries qui nous feront de l’œil une fois là-dedans. »

Décréta-t-il l'air malicieux alors qu'il attrapait à nouveau la main de Jae dans la sienne, entrant paisiblement dans le parc alors qu'autours d'eux quelques groupes de jeunes se mettaient à courir dans tous les sens comme des animaux sauvages. Les jeunes de nos jours... Les sourcils de Tian se froncèrent légèrement, peignant sur son visage un air un peu préoccupé.

« Oh tu sais, rien de très excitant. Le travail, le travail, le travail... »

La découverte de son grand frère dans les rues de son bien aimé Daejeon alors qu'il aurait du être en Chine à mener sa vie parfaite de parfait petit héritier !

«... et toujours plus de travail. Et puis je... j'ai pas passé une très bonne nuit en fait. Mais c'est déjà oublié. »

Conclut-il après une micro seconde d'hésitation. Ce n'était pas un mensonge après tout, il avait réellement passé la semaine à travailler d'arrache-pied. Les trois dernières semaines en fait pour être exact. Trois semaine où il n'avait plus eu de vie et c'était beaucoup trop ! Bon, de là à dire que sa mauvaise nuit était totalement oubliée, peut-être que c'était un tout petit mensonge. Minuscule, mais il détestait ça quand même. D'autant plus qu'il était très mauvais menteur. L'arrivée de son frère le tracassait et il avait beau essayer de ne pas y penser, cette pensée trainait toujours dans un coin de son esprit, comme une sorte de présence parasite. Sans compter que ça faisait ressurgir de nombreux mauvais souvenirs qu'il tentait tant bien que mal d'oublier jusqu'ici. Il efforça de chasser son air anxieux, bien décidé à ne pas laisser ses tracas gâcher cette journée en bonne compagnie et adressa un sourire tendre à son amoureux de musicien avant de venir faire péter un baiser sur sa joue.

« Et toi ? T'as travaillé beaucoup aussi ces derniers temps il me semble. Les gens se rendraient-ils enfin compte de ton talent ? »

Demanda-t-il avec un sourire adorable, jamais ennuyé à l'idée que son beau coréen lui parle un peu de son travail. Après tout entre un compositeur et un assistant de fac, il n'y avait pas photo, son métier était bien plus intéressant que le sien. Et puis, il aimait écouter Jae Woo s’enthousiasmer sur la musique. A chaque fois ça ne faisait aucun doute que c'était une carrière faite pour lui et sans vraiment comprendre pourquoi, ça rendait le jeune chinois fier. Laissant leurs pas les guider, Tian finit par s'arrêter, jetant un œil autours de lui. Les voilà rendus à une sorte de carrefour et il leur fallait choisir quelle attraction faire désormais, afin d'en prendre la direction. Il tourna un peu sur lui-même, penseur. Il ne savait pas trop par où commencer à vrai dire et le regard qu'il lança à Woonie laissait malicieusement transparaitre toute son indécision. Quand il allait au parc d'attraction avec sa famille, ce qui ne lui était arrivé qu'une fois ou deux soyons francs, ils commençaient souvent par la fin du parc et revenaient vers l'entrée. Soit disant que ça permettait d'éviter un peu les foules moins malignes s’agglutinant sur la première attraction venue. Dans un pays de plus d'un milliard de personnes, Tian ne voyait pas vraiment comment éviter les foules cela dit. Par où commencer était toujours une question délicate.

« Une attraction où je pourrais t'embrasser sans une bande de vicieux voyeurs autours de moi, ça me brancherait bien. »

Décréta Tian, les yeux se baladant d'un air accusateur sur les pseudos-voyeurs, l'air absent et la voix lointaine. Du moins jusqu'à ce qu'il se rende compte que ces mots ne s'étaient pas contenter de se promener gentiment dans son esprit, endroit où ils auraient du rester, mais étaient bel et bien sortis de sa bouche. Il prit soudain une teinte rosée alors qu'il se racrapotait imperceptiblement sous l'effet de l'embarras. Lorsqu'il était fatigué, il devait être plus vigilant à bien différencier les trucs qu'il pense et les trucs qu'il pouvait effectivement exprimer tout haut. C'est donc dans une gémissement de pure gêne qu'il baissa les yeux et alla se cacher, tête la première contre le torse de son amoureux. Il profita de sa position pour se saouler du délicieux parfum que dégageait le coréen, la douce odeur apaisant petit à petit son esprit. Ce n'est qu'une fois certain que plus aucune couleur indésirable ne décorait ses pommettes qu'il décida de se relever et reprendre une position normale. Il évita néanmoins le regard de Jae encore quelques secondes, observant un point au dessus de son épaule.

« Celle-là à l'air cool ! »

Finit-il par dire en désignant d'un signe de tête la montagne russe qui se profilait non loin derrière Jae Woo. Plus une réponse pour tenter de dissiper un peu le moment de gêne d'une minute plus tôt, mais vu les cris qu'il pouvait entendre d'ici, ça avait quand même l'air chouette ou du moins assez excitant que pour le réveiller un peu.



on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Re: Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]   Lun 29 Avr - 12:16

Décidément, pensa le guitariste, cette coupe allait franchement bien à son chinois! De plus qu'elle faisait extrêmement ses petites rougeurs qui s'affichaient sur ses joues, et cela, ça le faisait craquer énormément. S'il ne se contenait pas, Jae Woo serait entrain de couiner comme une groupie devant une vidéo alléchante de son boysband préféré! Oh que oui! C'est ainsi qu'il se sentait en observant les mimiques de Tian. Il trouvait cela excessif et se demandait si cela allait se calmer un jour. Mais d'un autre côté, il aimait beaucoup se sentir aussi bombé de bonheur rien qu'à la vue de son petit brun. Et oui, il n'est plus blond, il fallait s'y faire, mais ce n'était pas chose difficile vu que cela lui allait magnifiquement bien!

Il y a quelques mois encore, il n'aurait pensé qu'un jour Tian soit si proche de lui, les doigts entrelacés au sien et surtout qu'il lui permette de l'embrasser. Aujourd'hui était comme un rêve; une sortie entre amoureux, cela faisait bien longtemps que cela ne lui était pas arrivé. Et à vrai dire, là, ce moment qu'il passait avec Tian, il ne l'échangerait contre rien au monde. Même si on lui proposait un appartement tout neuf et gratuit, une nouvelle vie où son talent serait reconnu de tous et où il voyagerait à travers le monde pour partager sa passion avec des fans en furie, il refuserait, car rien ne serait aussi paisible, magique et splendide comme celui qu'il était entrain de passer. Ben quoi!? Pour Jae Woo, c'est énorme de se dire que Tian est son petit-ami, ce petit Tian tout mignon tout pur. Un peu trop même - et oui car la frustration elle est toujours là! Mais bon, ma foi, ça, on lui pardonne si facilement! Puis il rougit légèrement. Le brun aimait qu'on lui fasse des compliments mais quand ça venait de Tian, il avait beaucoup de mal à retenir de vives couleurs de s'installer sur ses pommettes. Il lui répondit alors joyeusement et sans retenue:

-Merci!


Jae Woo avait voulu payer les tickets d'entrée, il avait assez économisé pour garantir une agréable et abondante journée à son petit-ami, mais celui-ci le devança. Ma foi, s'il ne payait pas l'entrée maintenant, il lui offrirait autre chose, parce que cela lui ferait plaisir et parce qu'il n'avait pas envie de profiter de l'argent de Tian, qu'il avait lui aussi durement gagné!

-Alors c'est moi qui régale par la suite!

Il lui fit un clin d'oeil et se laissa guider par le jeune homme. Une foule immense s'agglutinait autour d'eux. Heureusement que le parc était vaste, il n'aurait sûrement pas survécu à un immense amas d'êtres humains. Puis il observa son mignon chinois parler de son travail. Il affichait une mine contrariée, du moins il en avait l'air et cela inquiétait le plus âgé. Jae Woo haussa un sourcil, se demanda si rien ne tracassait vraiment Tian.

-Faudrait que tu prennes quelques jours de congés, tu le mérites amplement. Je trouve que t'as trop bossé d'un coup. C'est peut-être pour ça que tu as mal dormi!


Le musicien lui caressa la joue afin de lui donner un peu de réconfort et ne put s'empêcher de sourire et rire niaisement au bisou de ce dernier.

-Ca fait deux trois semaines que je bossais quasiment toutes les nuits à l'UH et l'après-midi, je prenais pleins de commandes. Je crois que le bouche-à-oreille est entrain de porter ses fruits! J'espère que ça continuera dans ce sens! dit-il fièrement, des étoiles dans les yeux. Mais c'est fatiguant tout de même! Et puis, pas te voir pendant aussi longtemps, c'est frustrant!

Il dévia le regard quelques secondes, n'étant pas habitué à de telles révélations, mais cela lui pesait sur le coeur et il se devait de lui dire.

-Du coup, ça serait cool qu'on se prévoit un jour minimum par semaine pour se voir, enfin... si tu veux...

Il se racla la gorge. Par la suite, il observa son beau jeune homme alors qu'il pensait à quelle attraction faire. Il ne put s'empêcher de sourire d'un air rêveur en le contemplant. D'ailleurs, en y repensant, ce n'était que la troisième fois qu'il allait dans un parc d'attraction. La première fois avait été avec son meilleur ami, vers la quinzaine d'âge, la deuxième pour la fête d'Halloween et la dernière se passait en ce moment même. Il n'y avait jamais été avec sa famille, faute de moyens financiers, ajoutons à cela que c'était loin et plus tard, il ne s'entendait plus avec eux. Ses pensées néfastes furent rapidement balayée par une phrase, ma foi, choquante venant de la part de Tian. Il écarquilla les yeux et rougit violemment avant de rire niaisement. Alors comme ça Tian avait envie de l'embrasser? Mais pourquoi lui disait-il tout ça alors que pleins de monde les entourait? Là il ne pouvait rien faire et surtout pas répondre à sa demande! Quelle frustration! Il l'accueillit avec chaleur contre son torse, se disant bien que Tian devait être extrêmement gêné de ce qu'il venait de dire, mais si Jae Woo, lui, n'en voyait pas l'embarras. Il en était même bien flatté. Il lui caressa les cheveux, toujours en riant niaisement et vint lui embrasser la commissure des lèvres comme il aimait à le faire.

-Je suis sûr qu'on trouvera, t'en fais pas pour ça.

Puis il attendit, Tian dans ses bras, que celui se sente plus à l'aise. Toujours le sourire niais aux lèvres, il écouta Tian proposer un manège. Jae tourna la tête vers l'engin désigné et peina à garder le sourire. En tout cas, sa peau avait bien pâlie. Jae Woo une chochotte? Et puis quoi encore? Non... C'est juste qu'il n'est pas trop fan des manèges à sensations! Mais pour faire impression, il le fera... Avec une allure de fantôme, c'est tout!

-C'est d'accord! Allons-y!

Il s'arma de courage et prit la main de son belâtre. Il marcha sans regarder en arrière de peur de rebrousser chemin. Il s'engagea dans la file et blottit Tian contre lui - alors que, mettons-nous bien d'accord, c'est bien Jae Woo qui avait les jetons. Il trouva le temps d'attente bien long mais tenta tant bien que mal de ne rien montrer au chinois. Puis fut leur tour de monter dans la navette. Prière mentale pour survivre et paraître normal. Rapide baiser sur les douces lèvres de son bien aimé et paré au décollage. Amen.



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Re: Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]   Lun 29 Avr - 22:38


WooTi's love





« mmh »

Fut la seule chose que Tian trouva à dire lorsque son amoureux lui suggéra de prendre quelques congés avec un air concerné et inquiet. Il n'aimait pas trop voir Jae Woo s'inquiéter pour lui, d'autant moins qu'il n'avait pas été tout à fait franc avec lui. Certes le boulot jouait beaucoup dans sa fatigue et ses tracas quotidien, mais c'était l'apparition soudaine de son frère aîné qui le tracassait le plus. Il vivait depuis quelques semaines avec l'impression que le sol allait soudainement se dérober sous ses pieds, le laissant moisir dans une angoisse permanente de se retrouver un jour nez à nez avec sa hantise. Une hantise, voilà un triste constat que d'en arriver à les considérer de la sorte. Il s'était habitué à être seul face au monde, à ne plus avoir la moindre attache, la moindre famille au point que le retour de celle-ci dans le paysage menaçait de faire imploser son monde, sa réalité. Dans la brume morne de ses pensées, Tian fut légèrement surpris de sentir une caresse réconfortante sur sa joue, mais ne s'en plaignit aucunement. Au contraire, il fut encore plus surpris de sentir son corps réagir malgré lui. Son visage suivit les doigts de son amoureux, allant presque imperceptiblement se blottir contre eux pour prolonger cette douce sensation qui lui rendit le sourire en moins de deux et provoqua un léger frémissement tout le long de sa peau.

« J'ai une grosse semaine de congé, t'en fait pas, quand je serai pas dans tes pieds je serai probablement en train de dormir comme un bien heureux. »

Lança t-il sur un ton léger, tentant ainsi de parer à l'inquiétude de son aîné, lui adressant un énième doux sourire. Un sourire qui s'agrandit lorsqu'il tourna les yeux vers Jae Woo pour voir ce dernier avec des étoiles plein les yeux, comme un enfant à qui on viendrait d'offrir Disney Land. Il était beau comme ça. Fier, enthousiaste et passionné et Tian pria pour que ça continue de la sorte, car s'il y avait bien quelqu'un pour mériter de voir ses rêves se réaliser, c'était bien son amoureux. Il travaillait dur, avait du talent et partait quasiment de rien. Lorsque ce dernier détourna les yeux, Tian continua de l'observer amoureusement, sentit son cœur ronronner de bonheur. C'était plaisant d'entendre qu'il lui avait manqué, même si Jae Woo semblait un peu gêné de l'admettre. Le jeune chinois ne s'en formalisa pas, ça ne faisait pas très longtemps qu'ils étaient ensemble après tout et lui-même avait parfois du mal à y croire et ne savait pas toujours comment réagir à ce grand changement. Encore moins que c'était la première fois qu'il était amoureux du coup il tâtonnait parfois un peu, ne sachant pas toujours comment s'y prendre, ayant peur de paraitre ridicule ou nul aux yeux de Jae Woo qui avait probablement un peu plus d'expérience que lui. Un peu comme maintenant que les mots lui avait échappé. Il ne savait pas trop s'il se sentait ridicule d'être ainsi oppressé par la foule ou s'il se sentait affligé de ne pas réussir à garder ses pensées pour lui, mais clairement il se sentit nul l'espace d'un instant. Pas très longtemps car le rire léger de Jae Woo le soulagea un peu. Certes il avait remarqué qu'il avait piqué un fard, mais il ne semblait pas aussi embarrassé que le chinois et c'était d'une certaine manière plutôt rassurant. Autant que l'étaient ses lèvres se posant au coin des siennes. Tian lui adressa un sourire un peu moins crétin et resta blottit contre lui encore un instant.

« Oh fait, au sujet du deal que t'as proposé. Je marche seulement si tu me proposes deux jours minimum. Y a des petits vieux dans deux homes différents qui doivent probablement se voir plus que nous. »

Lança-t-il la moue espiègle alors qu'il vit rapidement Jae changer de teinte lorsqu'il lui proposa l'attraction derrière lui. Tian ne sut si cela l'amusait ou le rendait perplexe. Pourquoi accepter un rendez-vous au parc d'attraction s'il n'était pas à l'aise avec ça ? Mais peu importe son inquiétude, il ne put s'empêcher de sourire avec amusement alors que Jae Woo palissait au fur et à mesure qu'ils approchaient de l'attraction. Il tenta malgré tout de ne pas le montrer à son amoureux qui, lui, tentait apparemment de prendre sur lui pour ne rien laisser paraitre. Et échouait lamentablement, mais ça Tian ne se voyait pas le lui faire remarquer à moins de vouloir le vexer et le bloquer complètement. Alors il se laissait aller dans ses bras, se blottissait contre son corps chaud et le serrait contre lui parfois juste un peu plus fort afin que son amoureux pense à autre chose qu'à cette file interminable et ce qui l'attendrait à la fin. Il laissait ses mains se balader contre son dos, posant parfois sa tête contre son épaule alors qu'il causait, tentant de lui changer un peu les idées par la conversation. A tel point que le temps sembla passer plus vite pour Tian et il fut un peu surpris lorsque ce fut à leur tour. Il avisa son Woonie s'installer, l'air clairement mal à l'aise et hésita un instant. Il n'avait pas envie qu'il se force de trop, après tout ils pouvaient aussi descendre et aller faire autre chose... Il finit par s'installer quand même et sourit tendrement à son amoureux lorsque celui-ci lui fit un rapide baiser sur les lèvres comme pour se préparer ou se porter chance en vue de ce qui allait se passer. Et sa torture ne tarda pas à commencer. Les barres de sécurité se relevèrent et tout doucement les navettes se mirent en route. C'est beaucoup moins doucement qu'elles s’élancèrent dans quelques montées et descentes pour vous mettre en appétit et ce n'est que lorsque tout sembla ralentir et que Tian se sentit chavirer vers l'arrière qu'il remarqua qu'ils entamaient désormais une énorme montée qui promettait probablement une foutue descente juste après. Il s'amusait déjà comme un petit fou, riant joyeusement aux quelques soubresauts que pouvait avoir les engins, levant joyeusement les bras dans les tournants. Il jubilait déjà et ses pieds tapotaient d'eux-même dans le fond de la nacelle sous l'excitation. Néanmoins il tenta de se calmer un peu et se sentit même un peu inquiet pour Jae Woo. Il tourna son visage vers son amoureux et il dut se rendre à l'évidence, l'idée de ce qui allait suivre n'avait pas l'air de le ravir du tout et ça le ravi certainement moins encore lorsqu'ils arrivèrent en haut. Le temps semble toujours se suspendre lorsque vous êtes à une seconde de la chute et que le paysage s'ouvre finalement à vous, vous laissant entrevoir ce qui vous attend là en bas. Il y eut un cliquetis et les voitures redémarrèrent. C'était le moment, l'instant ou l'anticipation vous tord l'estomac et où votre cœur sursaute, manque un battement pour finir par vous remonter dans la gorge. Inquiet pour son amoureux, Tian ne réfléchit pas une seconde de plus et attrapa délicatement sa main, serrant ses doigts dans les siens comme pour lui faire comprendre qu'il était là, qu'il lui arriverait rien de mal et leur chute débuta. L'adrénaline lui satura le système nerveux et il se sentit pousser des ailes. Ses pensées s'égayèrent et sans trop savoir d'où ce courage lui vint, Tian utilisa sa main libre pour crocheter le menton de Jae Woo et forcer se dernier à le regarder. Sans attendre, il lui adressa un sourire tendre puis écrasa ses lèvres contre les siennes. Profitant de son soudain courage pour lui dérober ce dont il avait envie depuis leur arrivée au parc et par la même occasion, distraire son chéri de cette descente vertigineuse qui ne semblait pas vouloir se terminer. L'attraction ne leur permettait pas vraiment d'échanger un baiser digne de ce nom, mais ses lèvres restèrent fermement contre celles du beau coréens tout le long et ne s’éloignèrent brusquement que lorsque les navettes prirent un virage un peu brusque. La fin du manège arriva bien vite après ça et Tian sautilla joyeusement jusqu'à la sortie avant de finalement retourner se blottir contre son amoureux, lui offrant discrètement un câlin en échange de son incroyable courage. Peut-être avaient-ils commencer un peu fort pour une première attraction et même s'il essayait de ne pas le montrer pour ne pas le vexer dans sa fierté de mâle dominant, Tian était un peu désolée d'avoir d'entrée de jeux fait subir une telle épreuve à son amoureux. Malgré tout, il lui adressa un sourire resplendissant, tout tracas et tout pensées désagréables désormais belles et bien envolées de son esprit. Rien de tel que le parc d'attraction pour vous remettre les idées en place !
Toujours dans ses bras, Tian releva un peu la tête pour faire face à son beau coréen, il lui adressa un sourire mignon et lui fit un léger bisou sur le bout du nez.

« Je te laisse choisir la prochaine attraction, qu'est ce que tu veux faire ? »

Demanda-t-il dans un murmure tendre avant de reposer sa tête sur l'épaule de Jae en attendant sa réponse. Après ce qu'il venait de vivre rien que pour les beaux yeux du chinois, il méritait de choisir leur prochaine attraction et par la même occasion un manège qui lui plairait assez et le ferait un peu oublier ses récentes frayeurs.



on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Re: Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]   Lun 13 Mai - 13:41

Mmh? Etait-ce réellement sa réponse? Jae Woo en fut quelque peu étonné. Finalement, il n'arriverait pas à s'ôter de l'esprit que quelque chose tracassait son amoureux. Seulement, pour ne pas gâcher la journée ni défaire la bonne humeur de Tian, il ne lui en parlerait pas, du moins, pas de suite. Après tout, ils ne s'étaient pas rendus dans un parc d'attraction pour faire la gueule. Le plus vieux avait décidé qu'il inviterait son bellâtre chez lui le soir même et qu'il lui ferait un bon dîner - il s'était entraîné ces derniers jours! Il lui sourit chaleureusement, se disant qu'il pourrait rester des jours ainsi, à simplement lui caresser la joue lorsqu'il voyait que cela pouvait faire un grand bien à celui qu'il aimait. Puis le plus vieux ne put s'empêcher de sourire à pleines dents en écoutant Tian dire qu'il avait congé pendant plusieurs jours. Lui, travaillerait toujours quelques soirs, mais rien que pour son petit chinois, il ne prendrait aucune commande durant la semaine.

-Oh oui! On passera la semaine ensemble! Je connais un petit resto sympa et pas cher, on pourra y aller, je t'invite!

N'empêche que cette jolie phrase sortie toute seule de Tian l'avait totalement émoustillé. Il se sentait entrain de fondre comme une grosse guimauve et quelques frissons espiègles vinrent lui parcourir l'échine. Puis il ne put s'empêcher de rire aux éclats. C'est que sur le coup, Tian avait bien raison. Même des pires ennemis se voyaient plus qu'eux dans une semaine. C'était triste et il fallait changer ça!

-Je te propose autant de jours que tu veux! Faut bien rattraper tous les jours qu'on a pas passé ensemble!

Il lui fit un clin d'oeil et rit légèrement une nouvelle fois. Puis vint le temps où l'on change de couleur, où la peur nous mitraille le ventre mais où tout s'apaise à l'aide d'une simple étreinte. Tian était magique, voilà ce que pensait Jae! Heureusement que le beau chinois était là pour le distraire alors qu'ils attendaient dans la file parce que le musicien aurait bien pu croire qu'il allait se désintégrer sur place. Puis ils durent monter dans la nacelle. Le plus âgé observa son amoureux, se demandant fortement comment on pouvait apprécier ce genre de sensations! Enfin, on lui avait souvent dit que c'était comme un tour de moto à 180 km/h sur l'autoroute, toujours à fond, sans jamais lâcher l'accélérateur, pourtant Jae ne voyait aucune ressemblance. En moto, on allait vite certes, mais les roues, elles, roulaient bien sur terre! Marie Jésus Joseph! Et là, Jae se maudissait de ne jamais avoir appris la prière! Qui sait, peut-être que là ça lui aurait servit! Comment les gens font pour survivre dans de tels manèges sérieusement? Des virages tellement secs que l'estomac se retrouve dans le talons, que le cerveau est carrément sorti part les oreilles, et on ne parle même pas du pauvre coeur du musicien! S'était-il arrêté? Et à côté Tian qui hurlait de joie, qui levait les bras, qui souriait. Mais mierda, qu'est-ce qui clochait chez le musicien? Etait-il si sensible que ça?

Puis il y eut un moment de calme. Le brun se disait bien que c'était plutôt le calme avant la tempête. Il entendait des gens derrière lui qui parlaient comme si de rien était. Sur le coup, il les enviait énormément, il aurait aimé apprécier ce genre de manège, mais c'était bien la dernière fois de sa vie qu'il ferait ce genre de truc, désolé mon beau Tian! Le seul moyen pour qu'il retourne là-dedans serait que Tian y soit coincé, il irait le sauver tel superman! Ouais! Il est certain qu'il arriverait à le faire! Mais bon, après l'avoir décoincé, il est pas sûr de réussir à descendre, c'est tout! D'ailleurs, pour l'instant, c'était plus Tian qui le sauvait en lui tenant la main, il se sentait plus rassuré, comme si comme ça il ne tomberait pas!

Voilà le moment où l'on ne voit même plus le vide vu qu'on est juste au-dessus. La navette filait à une vitesse folle, Jae Woo sentait son esprit quitter son corps, il en avait mal aux mains tellement il se crispait contre la barrière. Certes, il ressentait un petit quelque chose d'amusement, l'adrénaline sûrement, mais cela ne primait pas sur sa peur. Mais Tian vint user d'un de ses multiples sorts magiques. Ce dernier vint embrasser le plus âgé mais surtout le plus peureux pendant la descente. Et là, comme par magie, Jae Woo ne ressentit plus que du bonheur. Avez-vous déjà été embrassé en pleine descente de montagne russe? Puis un grand virage les sépara, faisant gémir d'insatisfaction la poule mouillée. Le manège s'arrêta et le jeune homme s'empressa de sortir de la navette. Il s'installa sur un escalier plus loin et laissa Tian se blottir contre lui, le serrant même assez fort afin de se déstresser. Il fallait qu'il reprenne vite des couleurs avant que Tian ne remarque son état, quoique c'était tellement évident qu'il se doutait que le plus jeune n'ait réellement rien remarqué! Néanmoins, il le remercia du regard de ne rien dire par rapport à ça. Jae Woo était un homme fier et montrer ses faiblesses était quelque chose d'inconcevable pour lui. Il souffla d'aise lorsque son amoureux lui embrassa le nez puis se releva en douceur.

Je vais t'attraper une peluche, ça te va?

Et après sûrement qu'il ferait un tour dans la grande roue. Pourquoi? Parce qu'il avait envie de se retrouver seul avec son chéri! Il lui prit la main et le tira jusqu'à un stand de tir. Il paya le forain et prit un fusil dans les mains. Il se concentra quelques secondes, prêt à tout pour gagner une peluche à son amoureux et regagner un peu de fierté en passant. Il tira trois fois et en eu deux sur trois. Il avait eu le droit à une quatrième chance et ne la loupa pas!

-C'est gagné! Choisi celle que tu veux mon beau!

Il sourit à pleines dents, vraiment fier de lui. Il lui offrit un joli clin d'oeil et attendit qu'il choisisse sa peluche!



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Re: Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]   Lun 13 Mai - 22:32


WooTi's love





Un resto en amoureux ? Tian ne put s'empêcher d'avoir les yeux brillants de bonheur rien qu'à y penser et hocha vigoureusement du minois en guise de totale approbation ! Il ignorait être à ce point fleur bleue et en découvrait tous les jours un peu plus sur son coté romanesque depuis qu'il sortait avec Jae Woo. Gay très stéréotypé ? Oui probablement, mais d'une certaine manière, il s'en fichait complètement. Oui c'était cliché et oui tous les films à l'eau rose avaient puisé et épuisé ce genre de scène romantique au resto, mais ça le rendait heureux. Certes, dans les films, les personnages s'en sortaient toujours pour se payer des resto ultra luxueux et glamour, où on vient saper sur son 31 et où, apparemment, il faut vivre dans l’opulence pour être heureux. Mais ce n'était pas le genre d'idée que Tian se faisait d'un rendrez-vous parfait au resto. Pas besoin de bouquet de fleurs hors de prix, d'une voiture de sport, de smoking et de petits cadeaux. La soirée resto parfaite c'était deux amoureux se baladant dans les rues sous la lune parce que le métro c'est moins cher que la limousine, de la bonne nourriture dans un endroit calme et cosy, sans rires haut perchés à 10 000wons, sans prétention. Discuter de choses futiles, de musique et du temps dehors jusqu'à ce que simplement se regarder dans les yeux soit suffisant pour tout dire. Et si le vin est trop cher, c'est s'amuser à trinquer au soda juste pour le plaisir de pouvoir le faire. Il lui en fallait peu, mais c'était assez. Décidément, Jae était vraiment magique !

Et comme un petit miracle n'arrive jamais seul, Jae prononça d'autres mots magiques. Un seul en fait: PELUCHE ! Plus vite qu'une gifle dans ta face, Tian sautillait joyeusement comme le gamin de trois ans qu'il était. Petit, il n'avait pas droit aux peluches. Ou plutôt ses parents n'avaient jamais trouvé utile de lui en offrir. Ils trouvaient pas beaucoup d'utilité à quoi que ce soit quand ça avait rapport avec Tian de toute façon. Et pourtant comme tous les gamins, le jeune chinois rêvait d'en avoir plein son lit ! Pouvoir se blottir dedans les nuits d'orage, avoir l'impression d'avoir quelqu'un près de soi quand les cauchemars vous gardent éveillé, avoir une oreille attentive lorsqu'on a des malheurs à raconter, mais personne pour les entendre. Son frère lui en avait offerte une le jours de ses 10 ans et Tian l'avait chérie de toute son âme, Xiao était devenu son héros. Il avait beau en vouloir à mort au plus âgé désormais, il n'avait pas réussi à se débarrasser de ce gros moutons tout doux et le nounours trônait encore aujourd'hui sur son lit. Alors forcément, maintenant que Jae proposait de palier à son manque enfantin, il n'allait certainement pas lui dire non et trottina à ses cotés comme un chiot heureux. Arrivé au stand tir, il n'avait déjà plus d'yeux que pour les vingtaines de peluches accrochées un peu partout autour d'eux. Il ne retourna son attention à Jae que lorsque celui-ci tira son premier coup, le bruit le faisant sursauter stupidement. Il sourit d'amusement en voyant son amoureux si concentré. Sa moue lui rappelait celle qu'il avait eu dans cette cabine d'essayage, essayant de lui retirer des vêtements coincé dans ses piercings. Et comme ce jour là, s'il avait pu voir le reflet de ses yeux dans un miroir, il aurait pu y apercevoir un superbe chamarré de tendresse. C'était plus fort que lui, il aimait son allure masculine mêlée à cette manière si douce qu'il avait d'agir avec lui. Le chinois sorti de sa torpeur sentimentaliste pour applaudir joyeusement lorsque son amoureux lui annonça que c'était gagné. Il vint faire péter un bisou sur sa joue suivi d'un "t'est trop fort !" avant de se tourner à nouveau, les yeux pétillant vers le choix le plus dur qu'il aurait à faire de sa vie. Laquelle choisir ? Il les voulait toutes ! Finalement, Tian pointa du doigt une grosse peluche en forme de panda. Parce que les pandas c'est la vie ! Il présenta la peluche à quelques centimètres du visage et de Jae qu'il puisse observer cette petite merveille avant de s'exciter tout seul.

« Elle est trop génioooooooole !! »

Riant de sa propre stupidité, le jeune chinois lança un nouveau regard au stand. Il en fallait une à Jae aussi ! Il lança un petit regard suppliant à son amoureux, usant de sa moue la plus adorable possible pour qu'il lui offre une partie, il voulait essayé lui aussi. Lorsqu'il eu le feu vert du marchand, Tian prit un des fusils avec précaution, n'étant pas tout à fait rassuré avec ce genre de trucs dans les mains. Se rappelant qu'il y avait un petit recul, il ne put s'empêcher d'en être un peu surpris la première fois qu'il appuya sur la détente et, rien de très surprenant, rata complètement son coup. Le problème avec l'âme d'enfant de Tian c'est que ça le rend un peu mauvais perdant et il ne put empêcher une moue déçue et contrariée de s'installer sur son visage. Il allait avoir besoin d'aide. Et qui de mieux que son superman attitré pour l'aider ? La moue malicieuse, le jeune chinois attrapa son beau coréen, collant son dos contre son torse, l'arme toujours en main.

« Tu m'apprends ? »

Bon c'est vrai que le grand gamin n'avait pas été très attentif aux explications de Jae lorsque celui-ci prit son rôle de professeur à cœur. Son esprit était plus occupé à vadrouiller, se prélassant dans la douce chaleur que prodiguait le corps ferme de son amoureux contre le sien. S'émoustillant de sa joue contre la sienne et de son souffle sur sa peau, de sa voix grave résonnant au creux de son oreille. Distrait donc, il se contentait simplement de tenir le fusil et d'appuyer sur la gâchette lorsque que son Woonie lui disait que c'était bon. Malgré tout, ils faisaient plutôt une bonne équipe car ils gagnèrent le droit de choisir une seconde peluche. Tian laissa à Jae Woo le soin de choisir sa propre peluche avant d'attraper sa main, de mêler leurs doigts et de l'emmener à sa suite. Le visage rayonnant et un gros panda serré contre lui. Il avait une petite idée de ce qu'il avait envie de faire maintenant et heureusement pour eux, y avait même pas beaucoup de file.

La grande roue ! Un endroit magique pour Tian qui n'avait eu le plaisir de tester qu'une fois ou deux sur toute sa courte vie. Il avait toujours aimé les hauteurs, parfois de façon même un peu malsaine, il était à l'aise avec le vide. D'ailleurs il s'était toujours dit que s'il devait mourir un jour, il sauterait d'un gratte-ciel, juste pour ressentir cette impression de liberté. D'avoir l'impression de voler. Mais comme mourir ne faisait définitivement pas partie de ses plans pour le moment, il allait se contenter d'un tour de grande roue. Et c'était bien aussi. Voir le paysage s'élever et s'ouvrir à vous, vous donnant l'impression d'être le roi du monde tout en vous permettant de vous rendre compte que le monde est tout petit et que là-dedans vous êtes complètement insignifiant. Contrairement au commun des mortels, c'était une idée avec laquelle il vivait bien, être insignifiant. C'est comme ça qu'il avait grandit.
C'est donc toujours aussi enthousiaste qu'il alla s'assoir sur la banquette d'une nacelle lorsqu'on leur permit de monter à bord, adressant un sourire resplendissant à Jae pour qu'il le rejoigne. Il n'attendit même pas que l'attraction se mette en route pour se blottir contre son Apollon, posant sa tête sur son épaule, les yeux rivés sur le paysage qui commença bien vite à se transformer maintenant qu'ils entamaient leur ascension. Et là-haut, tout était si calme ! Le bruit de la foule n'était plus qu'un murmure et une brise légère venait refroidir votre esprit bouillonnant et tourbillonnant. Les yeux fermés, Tian laissa échapper un soupir serein. Après le stress de ces dernières semaines, il se sentait enfin apaisé ! C'était un état d'esprit qu'il lui avait manqué et se doutant que ça ne durerait pas éternellement, il était bien décidé à en profiter.
Lorsqu'il ouvrit à nouveau les yeux, ce fut pour les planter dans ceux de Jae Woo avec un léger sourire.

« Comment est-ce qu'on va les appeler ? »



on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Re: Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]   Jeu 30 Mai - 14:16

Au fur et à mesure que le temps passait, Jae Woo s'amusait à penser qu'il pouvait de mieux en mieux discerner les goûts de Tian. Voilà pourquoi il s'était mis en tête de lui gagner une peluche. Le jeune homme en serait sûrement ravie et sa pensée fut rapidement confirmée quand il le vit sautiller. Le plus vieux rit niaisement et content de lui lorsque Tian vint lui embrasser la joue pour le remercier. Oui c'est vrai, il était trop fort, le meilleur même! Et pourtant, il n'avait joué à ce genre de truc qu'une ou deux fois dans sa vie! C'était peut-être les heures passées derrière une manette de playstation qu'il avait acquit cette précision? Bof, ça l'étonnerait! Il était simplement doué voyons! Il sursauta légèrement lorsque le chinois lui planta la peluche à quelques centimètre de son visage.

-Un chinois qui choisit un panda?T'as pas cherché loin! le taquina-t-il.

Il allait dire à Tian qu'il n'avait pas besoin de peluche mais s'y refusa en voyant la détermination que le plus jeune y mettait. Il réprima un rire amusé en voyant le chinois se louper, le trouvant tellement mignon avec sa bouille de mauvais perdant. Il ne savait pas s'il pouvait être de bons conseils dans ce genre de domaine mais ne put que se sentir flatter lorsque son petit-ami lui demanda de lui apprendre. Il se colla alors à lui, blottissant bien confortablement le dos de Tian contre son torse - il faut dire qu'il avait envie de profiter quelque peu de sa douce chaleur.

-Alors d'abord ta position... [...]


Il était alors à fond dans ses explications, tentant aux mieux d'être le plus clair possible afin que son amoureux comprenne la démarche. Il sourit à pleines dents en voyant que finalement, ils formaient une très bonne équipe comme Starky et Huch, Laurel et Hardi, Hansel et Gretel, okay, quasiment que des références louches mais bon! Comme Sacha et Pikachu! Voilà qui est mieux! Même si personnellement, Jae Woo préférait de loin Salamèche et ses évolutions. Mais nous nous égarons. Voilà le temps venu de choisir sa peluche, et Jae Woo ne savait pas du tout quoi choisir. Alors il réfléchit presque longuement. Il pensa qu'il adorait les chats, mais il n'y en avait pas en peluche, alors il chopa un tigre tout mignon, tout doux!

Puis il entre-croisa ses doigts à ceux de Tian et suivit son enfantin de petit ami là où il le guidait. La file n'était pas longue et son regard se perdit vers le ciel. Ils allaient monter vraiment haut. Jae Woo était souvent pris de vertige en hauteur mais pour une fois, il n'avait pas vraiment peur. Parce que premièrement, les grandes roues c'est lent, deuxièmement, c'est romantique et finalement, le plus important c'est qu'il allait être seul avec Tian dans un petit cocon remplie de guimauves et d'amour!

Ils montèrent dans une nacelle et le plus vieux posa sa tête contre celle de Tian qui précédemment, s'était couchée sur son épaule. Il observa alors le paysage qui se diminuait sous leurs pieds. Il ne sentait pas vraiment puissant comme pourrait le penser certaines personnes face aux vides. Là, il se disait seulement qu'il était minuscule et qu'il ferait une grosse tâches s'il venait à s'aplatir sur le sol. Non, le vide n'était vraiment pas une compagnie qu'il affectionnait tant. Heureusement qu'il avait Tian dans ses bras pour l'apaiser. Le plus jeune lui posa une question assez amusantes. Jae n'avait eu qu'une peluche, enfin disons plutôt qu'il n'en avait gardé qu'une, que son meilleur ami lui avait offert comme ça, un jour. Et elle n'avait d'autre nom que "ma peluche" ou "peluche". Alors il se mit à réfléchir intensément avant de désigner du doigt le tigre:

-Lui, Ti? puis il pointa le panda; et lui Woo? Comme ça on est toujours ensemble?

Il rougit, manqua de s'étouffer et commença à rire.

-J'ai l'impression d'être une minette en disant ça!

Il redevint sérieux, toujours de petites rougeurs sur ses belles pommettes.

-T'en penses quoi?
Spoiler:
 



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Re: Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]   Ven 31 Mai - 21:28


WooTi's love





Ti et Woo ? Tian jeta un rapide coup d'oeil aux deux peluches, l'air très franchement perplexe avant de se tourner à nouveau vers Jae, un sourcil arqué et le sourire moqueur. Le genre de bouille de petit branleur qu'un enfant vous lance quand il prépare un mauvais coup. Très franchement, il adorait l'idée, d'autant plus qu'appeler un tigre Ti alors que l'original avait décidé de se déguiser en Tigrou à la soirée du nouvel an, c'est plutôt de bon ton. Mais, désormais au calme, protégés de la foule et dans leur monde bien à eux, le jeune chinois se sentit l'envie de taquiner un peu son petit ami.

« Ti et Woo ? Et après on remarque que le chinois a choisi un panda... Ti et Woo ? »

Et lorsque Jae Woo se mit à rire après avoir furieusement rougit, Tian fut à deux plombs du bug intégrale, la corrida dans le fil de ses pensées. C'était pas commun de voir le coréen rougir et avec un tel sourire qui s'en suit en plus, y avait de quoi lui faire oublier son prénom l'espace d'une seconde. D'oublier même qu'il était en mode "j'te charrie". Lorsqu'il retrouva le cours de ses pensées et malgré sa nature gentiment moqueuse, Tian décida de ne pas pousser sa chance et de retenir un commentaire sur "oh oui tu peux te sentir minette, c'est carrément une idée qu'on nous sortirait dans un mauvais film pour préadolescentes en manque de tendresse". Il garda néanmoins ses yeux plantés dans ceux de Jae encore quelques secondes, sans un mot, y laissant flotter une petite lueur arrogante avant de s'adoucir aussi soudainement.

« J'adopte, c'est mignon. »

Décréta-il alors, le ton doucereux comme de la barbe à papa avant de déposer un baiser tout aussi doux au coin des lèvres de son amoureux. Il reporta une minute son attention sur ce qui l'entourait, serrant panda Woo contre lui, profitant de la chaleur du Woo véritable à ses côtés, avant d'avoir comme une idée de génie et de sortir son portable.

« Je crois que c'est l'heure de la photo souvenir ! »

Et sans plus de ménagement, il leva le téléphone, tentant de cadré au mieux leur deux visages et les deux peluches qu'il voulait à tout prix inclure dans le cliché. Il dut s'y reprendre à deux fois, mais la photo lui plu et il ne put s'empêcher d'y regarder avec un petit sourire stupide avant de faire quelque chose de très minette lui aussi, la mettre en fond d'écran. Fier de lui, il rangea l'appareil dans sa poche et retourna se blottir contre Jae Woo, fermant les yeux, profitant de la brise fraiche qui lui caressait le visage. On a tous, comme Amélie Poulain nous l'a très bien expliqué, de petits plaisirs dérisoire dans al vie. Des petites choses toutes simples qui nous font plaisir, là où les gens ne prennent même plus le temps de s'arrêter. Ça, c'était un des petits plaisirs de Tian. Être à l'air libre, le soleil encore un peu timide qui brille bas dans le ciel, fermer les yeux et profiter du vent. Même le bruissement de la foule en contrebas avait quelque chose d'apaisant. Peut-être parce que comme beaucoup d'enfants ayant grandi seuls, Tian ne supporte plus le silence. C'est un bourdonnement léger qui aurait le don de taper sur le système de certains, mais pas du jeune chinois. C'est dans ce genre de moment que son esprit se met à vagabonder, qu'on le prenait à rêver, encore. Un sourire léger au coin des lèvres, ses doigts se promenant distraitement dans les poils tout doux de son panda en peluche. Les yeux fermés, il appréciait la douce chaleur de Jae Woo à côté de la plus douce encore odeur de son parfum. Il volait dans sa propre tête, avide de ses sensations légères et volatiles qui peignait un tableau en aquarelle derrière ses paupières. Il en fallait peu au jeune homme pour partir dans son monde et il en fallait beaucoup pour l'en sortir. Pourtant, il sentit la roue ralentir pour finir par s'immobiliser complètement. Ils devaient être arrivés en haut et Tian rouvrit les yeux, clignant légèrement face à la lumière vive qui lui agressa un peu la rétine. Le jeune chinois se détacha de son beau coréen, se penchant un peu au bord de la nacelle pour apprécier la vue et jeter un œil en bas. Il pouvait voir l'horizon moucheté ci et là de loopings et de rails sur lesquels courraient des nacelles. Il pouvait voir les gens se presser en bas, courir dans tous les sens, comme une joyeuse fourmilière. Il regretta un instant de ne pouvoir rester là indéfiniment. Soudoyer le forain pour ne plus redescendre, pas tout de suite en tout cas. Face au paysage qui s'étendait devant lui, il avait envie de revenir avec son cahier de dessin et d'avoir le temps d'y ébaucher quelques croquis avant que le paysage ne lui fasse plus rien et qu'il ne soit forcé de revenir sur terre. Il n'aimait pas retourner sur terre, y retomber lourdement pour refaire face à la réalité.
Il sortit une fois de plus son portable et prit joyeusement quelques photos avant de jeter un œil à Jae et d'aller se réinstaller contre lui, l'esprit plus paisible qu'il ne lui avait donné de l'être ces derniers temps. D'ailleurs il ne se décida pas à lâcher son petit ami du regard, prenant le temps de l'observer un peu de près et de graver dans un coin de sa tête les jolies courbes de ses lèvres et de ses pommettes, la légère lueur dans ses prunelles sombres. Il se dit un instant qu'un jour il devrait tenter de le dessiner. Mais peut-être pas tout de suite. Avec le boulot et les tracas, il n'avait pas eu beaucoup le temps de dessiner sérieusement dernièrement, se contentant de gribouillage sur le coin d'un feuille ou d'une serviette lorsqu'il avait besoin de laisser vagabonder son esprit et que son crayon le démangeait trop. Mais lorsqu'il aura reprit un peu l'habitude, il essayera et si son œuvre se trouve être réussie, il la gardera pour la mettre dans son book. Il était certain qu'avec son joli minois, même imité sur papier, Jae Woo pourrait charmer les jurées de l'école d'art à laquelle Tian voulait aller lorsqu'il aurait les moyens de reprendre des études. Impossible de se faire recaler à l'examen d'entrée s'il fait sa bien. Mais encore fallait-il qu'il arrive a capturer sur une feuille le charme arrogant et doux à la fois de son petit ami. Son sourire léger et ses yeux parfois un peu voilés, torturés. Et ça Tian n'était pas sur qu'il pourrait y arriver. Voila qui mettait à mal son plan garanti de succès.

Petit à petit, alors qu'il n'avait toujours pas lâché Jae des yeux, les pensées du jeune chinois tournèrent en rond. Revenant à ce besoin et cette envie qu'il avait de changer de vie, d'arrêter de faire un boulot qui ne lui plaisait pas pour se consacrer à sa passion et en faire son métier. Et par la force des choses, il en revint au coût exorbitant que représentaient de telles études et toutes les embûches qui seraient sur son chemin. Il en revint à la nécessité de continuer à vivre trop vite, tiraillé entre deux jobs afin d'économiser assez pour faire vivre ce rêve qui planait dans sa tête, aux dessus de toutes autres pensées. Il pensait en voir la fin et puis il s'était retrouvé seul à devoir payer un loyer, l'argent ne lui manquait pas, mais ses économies ralentirent. L'argent ne fait pas le bonheur, mais parfois ça facilite les choses malgré tout. Plus il y pensait, plus il lui apparaissait injuste d'être le second Wu de la famille, l'accident, le non voulu. Il aurait pu vivre son rêve s'il avait été Xiao, l'adoré. Ou peut-être pas. De toute façon, c'était absurde, pour rien au monde il n'aurait aimé être son frère. Et encore moins avoir sa vie. La sienne n'était pas facile tous les jours, mais il en était content malgré tout. C'était le problème en ce moment, ses élans de grands rêveurs le ramenait à la réalité et l'obligeait à tourner en rond dans sa propre tête, comme un petit animal blessé.

Il se surprit à fixer les lèvres de Jae Woo lorsque finalement il s'obligea à sortir de ses pensées redevenues déprimantes. Il sentit comme un nœud se créer au creux de son ventre alors que son cœur semblait accélérer un peu la cadence. Connaissez-vous aussi cette sensation de tiraillement et de lourdeur lorsque vous avez tellement envie de quelque chose que votre corps vous le réclame, mais vous n'osez faire un geste ? Il avait envie de l'embrasser. Comme Jae Woo l'avait fait ce soir là où ils s'étaient trouvés, allongés sur son canapé, la pluie battant les carreaux, entre deux mélodies. Mais il était plus difficile que prévu de se défaire de sa pudeur et Tian se maudit d'être aussi craintif et peu sur de lui qu'il ne parvenait même pas à lui réclamer un baiser sans avoir l'impression de hurler du blasphème et de se retrouver mis à nu en pleine foule. Il ne remarqua même pas qu'il avait cessé de respirer lorsqu'il parvint enfin à poser ses lèvres sur celles de son sublime coréen rien qu'à lui. Hésitant un peu contre ses chaires rosées dont il devrait probablement un jour faire une cure de désintoxication pour ne pas virer complètement barge à chaque fois qu'elles s'éloignent. Il n'eut pas le courage d'aller plus loin que quelques légères caresses, s'éloignant le pouls devenu erratique de se sentir à ce point vulnérable. Il était un petit ami exécrable et se demandait parfois comment Jae supportait tout ça. Ou plutôt combien de temps il supporterait tout ça.
Il ne prit conscience de sa totale apnée que lorsqu'il détourna les yeux du coréen, réprimant un soupir dépité. Il n'était pas capable d'embrasser son propre petit ami comme il le voulait et Tian se sentit à la fois honteux, frustré et en colère face à cette âpre constatation. C'était ridicule, il était ridicule.




on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Re: Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]   Ven 14 Juin - 14:37

Jae Woo observa la moue de son petit ami et se demanda s'il n'avait pas été tellement guimauve qu'il avait franchi la limite de niaiserie que même Tian n'aurait jamais pensé de dépasser! Il s'efforça de ne pas se vexer, sûrement qu'il était normal qu'on se moque d'une telle idée, qu'importe le taux de sincérité et de conviction que le plus âgé avait mis dans ses propos. Il avait été gnangnan, alors on pouvait se moquer, c'était tout à fait normal. Il allait simplement rétorquer "Un problème? On peut changer" mais il n'en eut pas le temps, son joli chinois ayant accepté sa proposition. La gêne du musicien disparut de suite et il en souffla même de satisfaction. Non, il n'y avait pas à dire, ses idées étaient toujours bonnes! 

Il lui sourit, jouant de ses doigts dans ses cheveux fins et soyeux. Puis son visage se figea dans une moue souriante et quelque peu espiègle. Il leva sa main et fit le signe de la victoire tandis que son bras libre serra doucement la taille de son petit ami contre lui. Il mima un petit "cheez" avec ses lèvres afin de bien paraître sur la photo. Une selca couple, c'était juste trop cool! Pourquoi n'y pensait-il jamais? Il resta dans cette position plusieurs secondes puisque Tian dû recommencer, ce qui le fit légèrement rire d'ailleurs. Puis il se massa la nuque, l'observant mettre cette photo en fond d'écran. Il sourit et approcha ses lèvres de son oreille pour lui murmurer suavement:

-Tu me l'enverras hein!

Les bras entourant la taille de son chinois, bien à l'aise, Jae Woo se demandait à quoi celui-ci pouvait-il penser. Malgré le fait que son petit ami soit un être souvent enjoué et bien câlin, le brun n'arrivait à se persuader que le plus jeune soit pleinement heureux. D'ailleurs, c'était une pensée qui le rongeait énormément, de savoir qu'on ne pouvait faire oublier complètement tous les tracas qui perturbe l'être aimé, c'est une honte qui s’affale sur lui! La roue s'arrêta finalement, ils étaient tout en haut et Jae Woo aurait pu grogner contre Tian - s'il ne s'était pas contînt - de le laisser seul pour admirer la vue alors qu'il avait bien pu déceler qu'en hauteur, le brun ne se sentait mais alors pas du tout à l'aise! Il ne lui en voulut pas, s'il n'avait pas été aussi peureux, il aurait aussi aimé mettre son visage au-dessus du vide et observer les petites fourmis humaines, le paysage en contre-bas, le soleil de plus près et même aurait-il essayer de toucher un nuage. Mais ma foi, ce serait pour dans une autre vie. Puis bon, d'un point de vue positif, Jae Woo avait désormais aussi une très belle vue sur le joli fessier de son chinois. Certes, il ne lui dirait pas, connaissant sa pudeur, mais il ne se gênerait pas pour contempler alors qu'il avait le dos tourné hein!

Tian retourna contre Jae Woo, celui-ci l'accueillant avec joie. Le plus vieux ne souriait pas, son regard bien trop concentré à contempler les prunelles noisettes de son petit ami. C'était fou comme un simple regard de sa part pour que le plus vieux soit complètement déstabilisé, comme plongé dans un monde inconnu et pourtant si agréable. Mais encore à ce moment, Jae Woo se demandait à quoi pensait le plus jeune. Son regard s'était assombris, presque vidé. Ressassait-il de mauvais moments de sa jeunesse? Mais dans ce cas là, le plus vieux ne s'en sentit que très peu fier, était-ce cela qu'évoquait son visage aux yeux de Tian? Ou bien alors celui-ci regrettait-il de ne pas pouvoir le voir plus souvent? Jae Woo aurait tellement préféré cette option, mais quoiqu'il en soit, il ne pouvait pas cerner ses pensées. Quelque part au fond de lui, ça la lui foutait mal, de se sentir aussi impuissant.

Il voulut lui demander ce qu'il n'allait pas, voulant le réconforter mais n'en eut pas le temps. Les lèvres de Tian se collèrent aux siennes, doucement, timidement. Jae souffla d'aise, se disant que cela faisait tellement de temps qu'il n'avait plus eu le droit de les goûter, qu'il se devait d'en profiter un maximum. Son coeur s'emballait, il avait envie d'aller plus loin, que sa langue rencontre sa jumelle, que ses mains caressent ses joues, ses cheveux, son dos, que leur corps tombent en fusion, que leur âme se lient, qu'ils ne fassent plus qu'un. Il voulait goûter aux joies du corps avec son petit ami mais il ne pouvait décidément pas se résoudre à le bousculer, quitte à se frustrer soi-même, quitte à se sentir mal et inutile, oui, il attendrait jusqu'à que Tian veuille bien lui accorder sa confiance. Cela pourrait être demain, dans deux mois ou bien dans vingt ans, Jae Woo l'aimait tellement qu'il l'attendrait jusque la fin. 

Il se mordit la lèvre, son coeur ratant un battement tandis que ses mains se mirent à trembler. On aurait pu le désigner de droguer tellement la comparaison pouvait être flagrante à ce moment même. Tian venait de se reculer, regrettant sûrement son geste, du moins c'est ce que se disait le plus vieux. Y avait-il quelque chose de rebutant chez Jae Woo qui poussait le chinois à ne pas s'ouvrir à lui? Pourquoi le musicien n'arrivait-il pas à effacer la pudeur du plus jeune? C'était tellement frustrant et énervant. Il baissa le visage, ne voulant pas montrer sa déception à Tian. Elle se voyait tellement bien sur son visage qu'il préféra le cacher. Il se massa la nuque et prit d'un élan de courage, redressa sa tête, prit le visage de Tian en coupe et l'obligea alors à le regarder. D'une voix déterminée et pourtant douce et sincère, il déclara simplement:

-Je t'aime Tian!


Ses mains se nouèrent finalement dans celle de son petit ami, ses pouces caressant le dos de ses douces mimines et il lui sourit tendrement. Il s'avança lentement vers son visage et scella délicatement ses lèvres à celle de son amoureux dans un chaste et doux baiser.



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°


Dernière édition par Lim Jae Woo le Dim 16 Juin - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Re: Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]   Sam 15 Juin - 19:46


WooTi's love





Pathétique, il n'y avait définitivement pas d'autre mot, pathétique. S'en était même tragique. Jamais il ne se serait douter que son manque d'expérience ça le fouterait aussi mal. Enfin si forcément à 23 ans ça faisait jaser, mais Tian n'avait jamais trouvé utile de s'en inquiéter ou même d'y penser. Chacun ses priorités et ce n'était pas les siennes, mais il semblerait que ça allait malheureusement le devenir. Vie injuste ! Alors que dans tous les films ça semblait si facile ! Quelques répliques mielleuses par ci, un bisou par là et pouf tout le monde il s'aimait à la folie, achetait une maison, un labrador et avait deux sublimes enfants ! Ils avaient les répliques mielleuses, mais déjà rien qu'à l'étape du bisou ça coinçait... autant dire qu'ils étaient encore loin du Happy Ending. Affligeant. C'était à se demander ce que Jae lui trouvait. D'ailleurs oui, qu'est ce qui pouvait bien lui plaire à l'Apollon coréen ? En voilà un mystère et quand bien même cette fichue innocence faisait partie de ces mystérieuses raisons qui plaisait à son amoureux, Tian n'était pas sur que ça l'arrangeait vraiment... Et quand bien même il faisait des efforts, ça ne semblait pas sur le point de s'arranger.

Et c'était reparti, le Tian dramaturge était à nouveau lâché. Son esprit repartait dans une course folle de pensées dramatiques, de scénarios toujours pires les uns par rapport aux autres. L'imagination fertile du jeune chinois était autant un cadeau du ciel qu'une véritable malédiction. Faisant de lui quelqu'un de prédisposé à la dramatisation. Plus il y pensait, plus il lui paraissait évident que ce n'était qu'une petite histoire de passage, il était si peu doué qu'il était tout simplement impossible que Jae le supporte vraiment très longtemps. Son coup de foudre finirait par lui passer, comme sa patience. Il allait se lasser de l'attendre. Se lasser de lui et de sa totale inaptitude à être le meilleur ami, l'amoureux et l'amant. Et tout ça venait d'un problème profond de confiance. Mais pas de confiance en Jae Woo, lui qui avait l'air parfois si sûr de lui, juste un manque de confiance en lui-même. Ils vivaient sur deux planètes différentes. Quelle catastrophe, il était tombé amoureux de quelqu'un complètement hors de sa portée ! Bravo Tian, toujours aussi doué décidément.

Les joues du jeunes chinois s'étaient doucement colorées de rose et plus il ressassait son embarras et son dépit, plus ça tirait sur le coquelicot. Un peu comme un enfant après une colère et qu'on viendrait de mettre au coin. Quelque part entre humiliation et irritation. Il ne put d'ailleurs retenir un gémissement plaintif lorsqu'il sentit les mains de Jae passer sur son visage, l'obligeant à lui faire face. Il se trouvait déjà assez pathétique comme ça, il ne voulait pas en plus que son amoureux le voit dans cet état, mais c'était peine perdue et le beau coréen planta ses beaux yeux envoutants dans les siens. N'arrangeant rien aux insécurités remontant à la surface du plus jeune. Ou du moins ça n'aida pas jusqu'à ce que trois petits mots percute de plein fouet le cerveau tourmenté de la pauvre Feuille de Menthe l'Innocente. Je t'aime. Il passa au blanc sous le coup de la surprise, de quoi lui faire tourner la tête.

« T'es sûr ? »

Demanda-t-il d'une toute petite voix alors qu'il redescendait doucement sur terre, prenant conscience de la chaire de poule qui parsema sa peau. Se rendant compte du côté un peu farfelu de sa question, il retrouva ses couleurs rosées aussi vite qu'elles n'avaient disparu. Il allait finir par mourir sur place si son sang continuait à affluer à son visage pour repartir dans sa course folle ailleurs pour revenir aussi sec. La rupture d'anévrisme le guettait. Il baissa les yeux, bafouillant un peu, trébuchant sur ses propres mots.

« Je, non c'est pas ce que je voulais di... je veux dire, je suis pas doué. Vraiment pas doué. J'ai pas d'expérience dans... 'fin tout ça quoi et ça me stresse parce que, parce que je suis nul. Tu me plais et j'ai peur de mal faire. Tu es le premier et puis... ça me fait peur que tu te rendes compte à quel point je suis affligeant et que tu finisses par t'en lasser et je... je... je sais même pas pourquoi c'est si difficile pour moi parce que c'est même pas que j'ai pas envie, j'en ai envie... vraiment. Mais, mais... je suis pathétique. »

Termina-t-il dans un soupir dégoulinant de chagrin. Plus les mots coulaient de ses lèvres sans qu'il ne puisse les arrêter et plus il s'était replié sur lui-même, triturant le bord d'une des manches de son pull, anxieux. Il aurait du se sentir un peu soulagé de pouvoir parler de quelques unes de ses insécurités, soulagé car au fond de lui il savait que Jae ne le jugerait pas, mais ce n'était pas le cas. Il se sentait vulnérable et c'est définitivement pas sexy pour un homme !  



on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Re: Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]   Lun 24 Juin - 13:48

Un joli haussement de sourcil! Et un! Mais quelle question lui posait le chinois? Si Jae en était sûr? Bien sûr que oui. C'était même la première fois qu'il s'avouait de la sorte à son petit ami, alors oui, il en était certain. Il avait eu le courage de lui dire, il l'aimait. Il n'y avait pas à en douter. Peut-être que le plus vieux avait mal joué son coup, que ça n'était pas le bon moment et que le joli chinois n'était pas encore prêt à apprendre concrètement les sentiments de Jae Woo. Mais il était trop tard désormais et il n'y avait plus qu'à espérer que Tian ne fuit pas. Quoique à l'endroit où ils se trouvaient tous deux, il était un peu risqué de prendre la fuite. Finalement, les doutes du plus vieux s'en allèrent alors que prenait place une grande vague d'attendrissement déferler doucement en lui. Il lui sourit et même un léger rire se permit de franchir la barrière de ses lèvres sans son consentement. Sa main vint alors se poser dans une délicate caresse sur la joue du plus jeune et pendant quelques instants, il réfléchit à comment lui répondre.

-Hm... Je ne serai pas là, avec toi si je ne l'avais pas voulu. Je savais ce qui allait m'attendre en sortant avec toi et ça ne me fais pas peur. Ce n'est pas grave si tu n'as pas d'expérience, je t'en ferai gagner. Et puis, ça ne me gêne pas non plus d'attendre que tu sois prêt. Il faut que tu saches aussi que tu n'as rien à craindre avec moi et que j'aime tes baisers. Il n'y a rien d'affligeant ou de pathétique chez toi, et je peux comprendre que tu ais peur. Puis tu crois franchement qu'un mec comme toi c'est lassant? J'ai jamais rien trouvé de plus unique et amusant que toi! Donc ne te presses pas, moi j'attendrai patiemment jusqu'à que tu te sentes bien comme il faut avec moi!

Ahrf qu'il se sentait niais là! Il n'avait pas du tout l'habitude de sortir ce genre de chose, aussi sincères qu'elles pouvaient l'être. D'habitude il se contentant d'un baiser ou d'embrassades, mais il sembla qu'aujourd'hui il n'avait pas eu le choix. Il y avait décidément quelque chose qui bloquait entre les deux jeunes hommes, et ça l'agaçait à un très haut point. La roue se remit en marche, laissant un sursaut faire place sur le corps de Jae Woo. Il ferma prestement les yeux, se sentant idiot d'avoir eu soudainement eu peur pour si peu. Décidément, les hauteurs n'étaient réellement pas faites pour lui.

-Je t'aime vraiment Tian, n'en doute pas, d'accord?

Il rougit soudainement, n'étant vraiment pas habitué à de telles déclaration. Il rit niaisement avant d'embrasser la joue de son joli chéri et s'agrippa en même temps à son t-shirt. Il sembla que la descente de la roue lui fila légèrement le tournis. Il avait 23 ans, il était un homme et avait peur dans une grande roue, quelle honte sérieusement! Un peu mal à l'aise désormais, il souffla un grand coup et observa Tian.

-Tu... Tu veux faire quoi quand on aura fini la roue?

Celle-ci s'arrêta d'ailleurs enfin et ils arrivèrent alors au sol, il observa alors le plus jeune et attendit que celui-ci descende de ses genoux pour sortir de la navette.



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Re: Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]   Mer 26 Juin - 0:28


WooTi's love





En aucun cas ce n'était de la moquerie, le jeune chinois en avait parfaitement conscience. Ce n'était qu'un rire léger peut-être même un peu attendri, un rire qu'il aimait entendre. Pourtant, lorsque Jae échappa ce petit rire aérien, le jeune chinois ne put s'empêcher de se crisper un peu plus, ses doigts paralysés sur sa manche cessant de triturer nerveusement le tissus. Cela faisait des années qu'il ne s'était plus sentit aussi fragile devant quelqu'un, peut-être parce qu'il ne s'impliquait jamais suffisamment dans rien, de peur d'en ressortir blessé. Le strict minimum, juste assez pour vivre heureux et sans soucis. Mais Jae, c'était tellement plus... Depuis que le coréen s'était immiscé dans sa vie, il se sentait à nouveau vulnérable et il ne savait plus quoi penser de cet aspect de leur relation. Certes, il savait que le plus gros du problème venait de lui, de ses craintes, de ses insécurités, mais il ne pouvait se convaincre que le plus simple était simplement d'en parler. Et pourtant... Une douce caresse sur sa joue le sortit de sa torpeur et de douces paroles dansèrent aux creux de ses oreilles, apaisant peu à peu ses sens, pansant quelque peu les plaies que les événements de ces dernières semaines avaient ouvert à nouveau. Il adressa un regard timide à son amoureux, ses paroles berçant son esprit. Bien sur qu'il faudrait plus qu'une toute petite conversation à la volée dans une grande roue pour le débarrasser de toutes ses craintes. Il lui faudrait du temps, de la patience et du soutient. C'était exactement ce que Jae Woo lui proposait et bien que ce ne soit que des mots, ce fut suffisant pour rassurer le jeune chinois.

Il rougit une nouvelle fois en entend à nouveau ces trois petits mots enchanteurs. Je t'aime. Vraiment. Un léger sourire, peut-être un peu ému, se dessina au creux de ses lèvres alors qu'il opinait doucement du chef. Un sourire qui s'agrandit légèrement lorsque Jae déposa un baiser sur sa joue. Le jeune chinois, qui n'avait toujours pas ouvert la bouche depuis ses dernières déclarations un peu farfelues, se tint bien de faire une quelconque remarque lorsque les doigts de son petit ami vinrent agripper son T-shirt, anxieux. Même si un peu d'humour pouvait détendre l'atmosphère, il ne voulait pas prendre le risque de le vexer, pas après de si jolies déclarations. Délicatement, il attrapa les doigts de Jae, le forçant à les mêler au sien, se serrant un plus contre lui, tentant ainsi de lui offrir un subtil soutient. Il fut presque triste que la grande roue s'immobilise enfin, les forçant à quitter leur petite bulle et à revenir sur la terre ferme. Certes, là-haut il avait été un peu tourmenté, tiraillé entre le sentiment de douce euphorie et celui plus acide de l'insécurité, mais malgré tout, c'était plus simple quand ils n'étaient que tous les deux. A la question du beau coréen, Tian se contenta simplement de hausser des épaules. S'il s'écoutait il resterait là et referait un tour, mais il ne pouvait décemment pas infliger ça à son amoureux qui avait déjà beaucoup prit sur lui jusqu'ici. Malgré tout, lorsqu'il se leva à regret des genoux de Jae et qu'il jeta un oeil au parc qui s'étendait à nouveau face à eux, il ne put s'empêcher d'avoir une petite seconde de blocage. Il lui semblait soudainement qu'il y avait trop de monde autours d'eux. Beaucoup trop de monde, beaucoup trop d'inconnus, comme des intrus dans son monde. Il respira calmement avant de tourner les yeux vers son amoureux, attrapant une fois de plus sa main.

« J'aimerais juste me promener un peu si ça ne te dérange pas. »

Dit-il d'une voix douce bien que mal assurée à cause de ces quelques minutes de complet silence et toutes les émotions qui lui étaient alors coincées dans la gorge. Il tira doucement Jae à ses côtés, avançant sans réel but parmi la foule, silencieux. C'était rare de la voir à ce point silencieux d'ailleurs, mais malgré que ses yeux soient encore légèrement tintés par le trouble, c'était un silence paisible. Il était perdu dans ses pensées une fois de plus, rejouant ces précieuses minutes dans la grande roue, encore et encore. Les mots doux de Jae Woo étaient comme inscrits dans un coin de sa tête et plus il se les repassait plus son esprit semblait ronronner de bonheur. Il était peut-être pas le meilleur des petits-amis et même s'il ne comprenait toujours pas pourquoi, Jae l'aimait et c'était suffisant.

Soudainement, Tian sembla revenir sur terre et adressa un sourire à son amoureux avant de le tirer derrière lui avec un peu plus d'empressement. Il cherchait un endroit sans trop savoir où le trouver, guettant les mouvements de la foule et suivant des chemins qu'elle ne semblait pas emprunter. Il finit par s'arrêter derrière un petit bâtiment qui devait probablement être plus décoratif que fonctionnel et, délicatement, il poussa Jae contre le mur. Ils étaient seuls, dans l'ombre, cachés des regards. Ses iris mordorées trouvèrent celles chocolat de son petit ami et s'il pouvait peut-être y déceler un peu d'appréhension, c'était surtout de la tendresse qui nageait dans les yeux du plus jeune. Lentement, il se rapprocha un peu plus de son aîné, trouvant dans ses yeux amoureux une confiance qu'il n'osait se donner. L'une de ses mains se posa dans le cou du plus vieux tandis que de l'autre, il ne put s'empêcher de caresser sa joue. Ses doigts redessinant tendrement le contour de sa mâchoire, de sa pommette et se posant finalement sur ses lèvres. Décidément, ce qu'il pouvait aimer ses lèvres et,avant qu'il ai pu s'en rendre compte, ses doigts vagabondaient contre celles-ci, leur douceur pulpeuse s'inscrivant sous sa peau comme une nouvelle sorte d'empreinte digitale. Il avait envie d'y gouter à nouveau. Il ne se laissa pas le temps de tergiverser, sachant pertinemment que s'il le faisait il allait se remettre à flipper comme une midinette et il n'en avait pas envie. La seule chose qu'il voulait, là, ses lèvres caressant celles de son amoureux, c'était goûter à nouveau à cette sensation enivrante qui l'avait enveloppé tout entier ce jour pluvieux de Janvier. Cette sensation à la fraise.

Bien qu'il ne soit pas hautement confiant en ses capacités, il se laissa aller aux sensations, à l'instinct. Ses lèvres devinrent un peu plus pressantes contre celles-de son amoureux. Malgré tout, il fut le premier surpris lorsque ses dents mordillèrent tendrement la lèvres du bas du plus vieux avant de laisser place à une caresse timorée de sa langue, quémandant timidement l'entrée de sa bouche. Un puissant frisson parcouru sa colonne vertébrale lorsqu'on lui octroya et ses doigts se crispèrent malgré lui sur l'épaule et dans le cou du coréen. Il sentit son cœur rater un battement, ses joues rougir, sa respiration s'affoler légèrement et cette course de papillon au creux de son estomac lorsque finalement sa langue trouva sa consœur. C'était tellement étrange et tellement nouveau comme sensation, qu'il eut soudainement l'impression de perdre pied lorsque ce baiser, d'abord hésitant, s'embrasa complètement danse une valse amoureuse. La tête lui tournait désormais et dans le plaisir étourdi de ce baiser, sa température augmenta considérablement le laissant fébrile et heureux d'avoir son amoureux à qui s'accrocher.
Il aurait aimé rester plongé dans ces sensations grisantes un peu plus longtemps, mais à trop le retenir et le perdre, le souffle finit par lui manquer et il fut contraint de lâcher les lèvres de son petit-ami. Il n'était pas décidé à s'en éloigner malgré tout. Pas décidé à ouvrir les yeux non plus et il colla son front à celui du plus vieux, haletant. Un léger sourire se dessina au coin de son visage à la réalisation de ce qu'il venait de se passer et lorsqu'il s'éloigna suffisamment pour finalement plonger ses yeux miroitant dans ceux de Jae Woo, il sentit son cœur ronronner de plénitude. Il ne s'était pas éloigné d'un poil du coréen, gardant la distance entre eux à son minimum et il sentit son souffle se répercuter contre les lèvres de son amoureux lorsqu'il ouvrit la bouche, la voix rauque d'émotion et pourtant à peine plus forte qu'un murmure.

« Je t'aime. »



on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Re: Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]   Ven 6 Sep - 14:43

Sentir les doigts du chinois s’entrelacer au sien rassura grandement le musicien. Le plus vieux se mit alors à sourire, même si la descente de l'engin circulaire le fit frémir à plusieurs reprises. Il aurait pu expirer un grand soupir d'aise lorsque la machine s'arrêta, marquant la fin du tour dans les airs, seulement il pensa que ce n'était peut-être pas approprié à la situation. Il venait de faire sa déclaration, un moment tendre et câlin, il n'allait pas faire son grognon détendu du slip d'un coup comme ça! Il sortit alors de la nacelle, observant les alentours! Trop de monde. Trop de monde qui perturbait son monde. Dans son monde à lui il n'y avait que deux places, une pour lui et une pour Tian, dommage pour les autres, mais ils étaient en trop et cela froissait quelque peu Jae Woo.

La voix du plus jeune lui rappela qu'il lui avait posé une question auparavant mais son ton mal assuré l'intrigua. Est-ce que finalement sa déclaration était mal venue et que le petiot n'osait le lui avouer? N'avait-il pas apprécié? Aimé? Adoré? Ou simplement avait-il compris que finalement il n'aimait pas Jae Woo? Il fallait que le musicien arrête de se faire des films aux risques d'en faire une crise cardiaque. Tian ne serait pas encore avec lui s'il ne l'aimait pas... si? Non, c'était faux! Jamais il ne douterait de son amoureux! Il lui fallait juste un peu de temps pour tout assimiler, et ça il pouvait facilement le comprendre!

Soudainement, il se sentit tiré par son joli Tian qui venait de lui sourire. Il lui répondit par la même expression faciale avant de le suivre un peu perplexe mais docilement. Où le trainait-il? Ils arrivèrent finalement dans un coin déserté et sombre. Jae se laissa totalement faire en bon amoureux qu'il était. Calé contre le mur, il souffla d'apaisement en sentant les mains de Tian choyant sa nuque et ses joues tandis que leur regard se lançait des doux mots d'amour. Il frémit lorsque l'un des fins doigts du chinois vint chatouiller sa lèvre et il ne put s'empêcher de lui sourire en retour.

Quelle ne fut pas sa joie lorsque les lèvres de son amoureux se posèrent contre les siennes. Ses mains vinrent se poser sur son dos, l'une voguant contre ses omoplates tandis que l'autre resta à maintenant le bas du dos de son chinois, donnant comme une stabilité à leur baiser. Il soupira d'aise et offrit sa langue à Tian avec amour. Il se sentit soudainement flotter, comme transporter dans un monde inconnu, magique. Sa respiration s'amusait à se couper tandis que son corps lui se tendait de temps à autres. Des vagues de frissons le parcouraient ici et là et son coeur lui, battait à une allure qu'il n'avait jamais connue, une allure qui le rendait fou et heureux.

Il profita de la rupture de ce si beau baiser pour reprendre un souffle régulier, son front collé à celui de son amoureux. Il l'observa alors, l'étudiant avait ses yeux fermés, ses joues rosies lui donnaient un air si adorable, si désirable par la même occasion! Enfin il ouvrit ses yeux et celui de Jae Woo se perdit dedans sans une once de résistance. Le coeur de Jae Woo rata un battement à l'entente de ces trois mots si attendus et il mit quelques secondes à réaliser ce qu'il venait d'entendre. Ses joues s'enflammèrent tandis qu'un immense sourire non contrôlé prit place sur son visage. Un rire enfantin, ampli de joie perça la barrière de sa bouche et ses bras s'enroulèrent autour des hanches de son petit ami pour l'enlacer avec amour. Trop heureux de cette si soudaine annonce. On aurait même dit qu'il avait gagné au loto tellement la joie émanait de son visage et de ses lèvres arquées.

-Oh putain Tian!

Il lui vola alors un baiser tendre et amoureux, pressé et passionné avant de poser sa tête dans le creux de son cou afin de profiter simplement et fortement de cette étreinte dont il ressentait le besoin. Il souffla d'aise tandis que son sourire ne le quittait toujours pas. Il recula son visage et ancra son regard dans celui de son beau petit ami, lui caressant délicatement la joue. Il n'y avait plus de mots, il ne savait plus quoi dire mais son regard suffisait amplement à divulguer toutes ses émotions à son joli chinois. Je t'aime.



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Contenu sponsorisé !


✵ because we
only live once !





La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil
MessageSujet: Re: Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un panda peluche, on l'appelera Rudy ! [Woonie ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tuto Panda ActiveScan avec Firefox
» [Terminé] Panda Internet Security Pro 2012 gratuit pendant 6 mois
» Panda ActiveScan Cleaner
» Télécharger Panda Internet Security 2013 gratuit 90 jours
» [Vendu]Vends HF midi "Panda midiBeam"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
w h y . s o . s e r i o u s ? :: 
- underground city
 ::  :: - parc d'attraction.
-