AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

ON EST AL ! http://moveyourstring.tropfun.net/




Partagez | .
 

 (M) JUNG DAE HYUN [B.A.P] ○ auchoix hyo jun.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
téma c'est

Jang Mun Hee !


✵ because we
only live once !

avatar

pursuit of happiness.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : heresy


- MESSAGES : 300
MessageSujet: (M) JUNG DAE HYUN [B.A.P] ○ auchoix hyo jun.   Mer 19 Déc - 3:44


featuring : jung dae hyun


- i'm (au choix) Hyo Jun


and i'm taken

hi baby et écoute moi ça : je réponds au nom de auchoix hyo jun et j'ai 20 ans. Je suis beau, frais et célibataire et hétérosexuel. Mis à part manger des papillons avec mes amis, j'accumule les boulots. Étant donné l'ampleur de mes qualités et défauts, je me vois déjà comme un wanna be. Le mot qui me définirait serait : responsabilités

❖ some notes.

- childhood. premier enfant, pas trop d’emmerdes : ses parents avaient une maison entièrement blanche à la naissance de Hyojun, une maison qui changea de couleur radicalement suite aux naissances suivantes. Famille nombreuse, un peu trop, une mère autoritaire mais aimante, un père immature employé de bureau, responsable la plupart du temps des bêtises de ses enfants. Un peu trop d’enfants d’ailleurs, Hyojun endossait mal le rôle de l’aîné puisque dès son plus jeune âge, il dut s’occuper des couches et des bains. Pas non plus une famille très aisée mais les parents tentaient de joindre les deux bouts coûte que coûte, en commençant par renoncer aux cadeaux et aux affaires neuves puisque les associations d’aide humanitaire offraient à la famille des vêtements pas trop minables. Des vêtements qui s’échangeaient entre les enfants : certains devenant trop petits, alors les grands les refourguaient aux plus jeunes. Ou pour la cuisine, la mère avait adopté la méthode du gratin confectionné avec les restes des jours précédents, parfois avec les restes du gratin de la semaine passée.
Pour fuir l’ambiance familiale assez lourde, Hyojun partait fouiner dans les jardins des autres, chopant des petits objets oubliés par-ci, par-là, sans se faire prendre. Il avait déjà l’habitude de venir devant la maison des Jang, les deux gosses oubliaient toujours des jouets. Un mardi après-midi, Hyojun fut surpris de n’y trouver aucun jouet mais un adulte qui semblait en pleine conversation gestuelle avec deux gosses. L’adulte leur montrait des positions étranges, qui s’enchainaient au fil des explications. Le petit fouineur, âgé de dix ans, se mit à les reproduire, caché derrière un buisson, tentant au mieux d’écouter les explications données. Mais il fit du bruit en tombant sur le dos, bruit qui alerta les deux autres enfants, qui se précipitèrent vers Hyojun. Et celui-ci prit ses jambes à son cou, pris en flagrant délit de voyeurisme…mais il revint le lendemain, avec la ferme intention d'être aussi discret que possible, sans se douter une seconde que si l’adulte expliquait aussi fort désormais, c’était pour lui, pour qu’il puisse apprendre lui aussi la danse, comme les deux garçons de son âge. Les jumeaux Jang l’avaient déjà repéré, c’est ainsi qu’au fil de ses missions d’espionnage, Hyojun se rapprocha de plus en plus de cette maison, jusqu’à se retrouver aux côtés des jumeaux. Ils apprirent donc à trois la danse enseignée par Seo Chan, le beau-père des jumeaux, et progressèrent ensemble, nouant une amitié solide.
- teenage dream. les prémices de l'adolescence, une étape de transition bien souvent difficile : comment faire les bons choix lorsque les mauvaises influences pullulent autour de soi? Pour hyo jun, cette époque a été marquée par les Urban Damagerz, crew de breakdance auquel il s'est joint en même temps que les jumeaux Jang. C'était un putain de rêve qui devenait réalité, une incroyable aubaine que de se faire repérer par ce groupe, dont la « street crédibility » était à son paroxysme. Leurs débuts ont été une succession de bizutages et de défis signés UDZ, sans qu'ils ne voient jamais le visage de leurs bourreaux. Une fois jugé à la hauteur, le trio a été introduit auprès des membres du groupe, pour se retrouver relégué au rang d'apprentis, ou plus précisément de larbins, durant plus d'un an. Il fallait être prêt à tout pour UDZ, ils l'ont appris à la dure jusqu'à obtenir enfin leur statut de membres, à leurs quatorze ans. Un niveau impressionnant, des exigences éreintantes : c'était tout un mode de vie, des priorités à refixer et... surtout, des plans foireux à encaisser sans un mot. Une famille? Pas vraiment, non; UDZ s'apparentait plutôt à un groupe de délinquants liés les uns aux autres par la danse, une loi du silence incontournable et des lynchage peu enviables en cas de traitrise. Les membres n'étaient pas des enfants de cœur : en témoignent les bastons en règle pour un simple regard de travers, ou infligées à quelques jours d'une battle à un danseur supposé avoir empiété sur leur ter-ter ; ou les actes de vandalisme, les détériorations de bâtiments officiels pour narguer les autorités. Le tout encadré d'une main de fer par un leader pour qui respect rimait avec crainte, et auquel le temps et le succès faisaient perdre la tête. Ses magouilles autrement plus risquées finissaient systématiquement par éclabousser le reste du groupe, et Hyo Jun en a particulièrement fait les frais : mandaté par son leader pour se rendre à un rendez-vous sur les quais à la place de ce dernier, il s’est retrouvé pris dans un guet-apens et a été passé à tabac pour une affaire de drogue à laquelle il n’était même pas mêlé. Transporté d’urgence à l’hôpital, le jeune homme a été le point de départ d’une engueulade monumentale au sein du crew, les uns prenant son parti et les autres, celui du leader. Leurs divergences d’opinion ont abouti sur une explosion d’UDZ : le noyau, composé du leader et de ses suppôts, a continué sa route comme si de rien n’était tandis que les mécontents tournaient le dos à ce pan de leur vie et se retrouvaient forcés de faire profil bas pour éviter des représailles du fait de leur désertion.

- life sucks. comme si la ribambelle de petits frères et soeurs qu'il supportait déjà difficilement ne suffisait pas, il a fallu que son père trouve le moyen d'engrosser une dernière fois sa mère avant de se tirer comme un lâche. C’est pendant son hospitalisation que Hyo Jun a été mis devant le fait accompli, pour se retrouver écrasé par le poids de nouvelles responsabilités. En tant qu’aîné il se devait de soutenir sa mère et devenait responsable de ses cadets, auxquels il souhaitait offrir un avenir. Il lui a fallu faire un choix, et il a opté pour le plus sage : tirer une croix sur la danse et se dévouer à sa famille, quitte à taire le manque profond qui le torture chaque jour de sa putain de vie. Depuis lors, il travaille comme un forcené pour payer les cours et les vêtements de ses donsaeng, céder à leurs caprices en leur concédant quelques gâteries quand il peut se le permettre, et gérer ses propres besoins. Il a quitté la maison familiale par besoin de distance et vit seul dans un studio dont il peine un peu à payer les factures, du fait de ses trop nombreuses responsabilités à l’égard des siens.

❖relationship.

- Jang Mun Hee & Jang Shin Ji. (ft: Yoo Young Jae & Moon Jong Up)

Bien que toujours fourré chez eux du temps de leur enfance, Hyo Jun a toujours persisté à enchainer les bobards pour ne rien leur dire de sa famille, dont il a honte… et les choses n’ont pas changé aujourd’hui. La situation a commencé à se dégrader le jour où il a pris la décision de dire adieu à la danse. Le lendemain, les jumeaux étaient comme chaque jour présents à son chevet et lui rapportaient l’implosion d’UDZ, avant de lui proposer qu’ils se livrent à leur passion entre eux, comme au bon vieux temps. En montant leur propre crew. Une proposition tentante que Hyo Jun a pourtant catégoriquement refusée, arguant que cette expérience avec les Damagerz l’avait écœuré du monde de la rue, que la danse ne lui avait finalement rien apporté d’autre que des embrouilles. Qu’il préférait s’arrêter là plutôt que de finir par se faire tailler en pièce sans raison valable. Il s’est muré dans le silence en enterrant comme toujours en lui ses véritables raisons, à savoir combien il se sentait dépassé par sa situation familiale. Alors forcément, les jumeaux ont insisté jour après jour, au point que leur interventions deviennent un supplice pour Jun. Sans parler du poids de la culpabilité qui lui pesait depuis tant d’années à l’idée de leur mentir en permanence. Il a choisi de rompre le contact, tout simplement en se démerdant pour les éviter.

Quatre ans sont passés depuis, et Hyo Jun ne s’attendait sans doute pas à les recroiser un jour, les ayant volontairement relégués dans un coin de sa mémoire pour ne plus repenser à leur amitié bafouée. Seulement, les gosses (ses donsaeng) ont grandi. Et parmi eux, il y a Na Yung et sa lubie de jouer les putes pour ramener de quoi payer les dettes tout en profitant un tant soit peu de sa jeunesse. En découvrant que sa petite sœur faisait le mur pour traîner en boîte, Hyo a vu rouge et a plongé à l’Underground Heroes pour la rapatrier à la maison et la cloîtrer dans sa chambre. Sauf que le videur était une vieille connaissance : Shin Ji. Leurs regards incrédules se sont croisés avant qu’il ne se précipite à l’intérieur, le cœur battant. Et derrière le bar? Mun Hee. Il n’en a pas fallu plus au jumeaux pour le chopper et le mettre au pied du mur, règlement de compte tardif qui n’a pourtant pas abouti : Hyo Jun s’est encore défilé en leur crachant qu’il n’avait pas de temps à perdre avec des sottises, qu’il avait quelqu’un à retrouver. Ils l’ont donc suivi, lorsqu’il a réussi à traîner sa sœur hors du night club, si bien qu’ils ont assisté à une dispute houleuse qui leur a donné une idée de la galère que vit leur ami d’enfance. C’est sans hésiter qu’ils ont alors proposé une cohabitation dans le superbe loft de JJ. Ce dernier lui a confié avoir lui-même du mal à joindre les deux bouts, raison pour laquelle il a besoin de colloc' – il n’est donc pas question de charité. Mais évidemment… les Jang ont une autre idée derrière la tête : ils sont certains qu’entendre leur crew (les 90dbc) se réunir régulièrement au salon tandis que Hyo s’exilera dans sa chambre finira par venir à bout des réticences de leur ami, et par le faire céder à l'envie de reprendre la danse... Ce pour quoi il est né.
❖some rules ... or not.
Hey toi ! Oui, toi le mammouth en tutu rose qui essaye de passer discrétos malgré ta grâce d'éléphant. Fais pas le pingouin, t'es grillé, on sait bien qu'il te plait notre Hyo Jun et que tu te pisses dessus tellement t'as envie de l'interpréter ! Bon allez. stop aux blagues nazes et soyons sérieux un moment. Déjà, sache que Shin Ji (JJ) et moi, on te remercie d'avoir eu le courage de nous lire (c'est qu'à chaque fois nos pv finissent par faire un km de long, ralala). Et puis who knows, si tu te tapes notre blabla c'est que t'es pt'être vraiment un brin tenté(e) par notre beau-gosse ! Si oui, tu peux être certain qu'on t'aime déjà et qu'on se fera un plaiiiisir de t'accueillir comme un roi, sisi ! Quelques précisions pour que tu vois un peu mieux dans quoi tu t'embarques :

- avatar : pas négociable parce que...bap en force, et que ça serait dommage de ne pas utiliser les images et autres gifs à notre disposition, sur daehyn, youngjae et jongup! :D
- pseudo : le nom de famille est totalement libre (c'est rigolo de s'appeler auchoix, ahah -sort-), ce qui n'est pas vraiment le cas du prénom puisqu'on risque de l'utiliser in rp. en plus, hyo, ça déchire, ça colle trop au perso. why ? because, signification : devoir familial. ça gère, hein :D genre son destin était tracé d'avance, ahah, le pauvre hyojun qui a sacrifié sa vie pour s'occuper de sa famille super nombreuse. c'est un peu un super-héros avec des couches-culottes en guise de munitions, hinhin.
- histoire : tu l'as sans doute remarqué (oupas), les nombreuses références à la série malcolm. c'est que la famille est tellement awkward qu'en faire une version coréenne pourrait être drôle. xD par contre, si on a inséré pas mal d'éléments pour l'histoire, le caractère en revanche, reste libre. seulement, attention aux incohérences au niveau de son histoire, puisque c'est un garçon qui pense au bonheur de sa famille avant le sien, sinon il aurait fugué depuis longtemps en coupant les ponts avec tout le monde. mais il est resté et il essaye au mieux d'aider sa mère célibataire et les autres mioches qu'elle a pondu.
- activité : on ne demande pas une présence permanente, on a tous une vie, mais se connecter et poster un ou deux posts par semaine, c'est raisonnable. au niveau des écrits, un niveau moyen nous suffit amplement. ♥

© UNDERGROUND HEROES

Revenir en haut Aller en bas
 

(M) JUNG DAE HYUN [B.A.P] ○ auchoix hyo jun.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avatar lee hyun woo
» Hyun Bin
» [Guitariste] Sungha Jung
» Yamapi for me please ! [CLOSE]
» appel à vos talents =3 avatar JongHun [OPEN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
w h y . s o . s e r i o u s ? :: 
- les premiers pas
 ::  :: - les âmes prises.
-