AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

ON EST AL ! http://moveyourstring.tropfun.net/




Partagez | .
 

 Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Mer 16 Jan - 18:42

tenue

Cette image ne me quittait plus. Depuis les premières minutes de la nouvelle année, je ne cessai de me remémorer cette scène. Mes doigts vinrent se poser délicatement sur mes lèvres et mes joues rosirent. Couché sur mon lit, l'air d'une étoile échouée sur une plage, je me faisais rêveur, poète troublé. De quoi je parle vous vous demandez n'est-ce pas?

Le soir du nouvel an, Tian, moi, puis décompte et bisou..... c'est clair non? Non, en réalité, nous étions quelque peu imbibé par une bonne dose d'alcool, enfin dans mon cas, c'était une dose bien conséquente et à la fin du décompte, sans se concerter, nous avions décidé de nous embrasser. J'avais juste en tête de lui faire un petit bisou sur la joue, et peut-être que lui aussi qui sait, et voilà que nos lèvres s'étaient presque touchées entièrement. En effet, mes lèvres s'étaient déposées sur la commissure des siennes. C'était doux, agréable, chaud. Arf! J'en frissonnai encore, j'étais tellement troublé par ça que j'en dormais mal depuis cette soirée. Le pire c'est qu'on avait prévu de se voir cet après-midi. J'étais déjà près à vrai dire, j'étais réveillé depuis neuf heures ce matin, et pour avoir bossé jusqu'à quatre heures du matin, je peux vous assurer que venant de moi, c'est du domaine du miracle. Il était environs douze heures et je sentis la popote cuite. Mi Hi avait eut à faire quelque chose ailleurs et elle m'avait préparé gentillement un repas pour mon déjeuner. Il fallait absolument que je trouve quelque chose d'exceptionnel pour la remercier un jour après tout ce qu'elle faisait à l'appartement! Je me levai et allait manger. Je me brossai les dents et regardai la télé jusque vers treize heures trente. Puis en route direction chez Tian avec une petite surprise. Certes, je n'allais pas lui offrir, mais je pensai que ça lui ferait plaisir. Du moins je l'espérai!

Après plusieurs longues minutes de marche j'arrivai devant sa porte d'entrée. Je pris une grande bouffée d'air frais et toquai. Planté et surtout tendu comme un piquet, j'attendais alors qu'il m'ouvre. J'appréhendai son visage, j'avais peur qu'il avait peur lui aussi. Puis le moment fatidique arriva. La porte s'ouvrit sur son si beau visage. Je fis comme si rien d'extraordinaire ne se passait - après tout en vrai cela ne l'était pas du tout - mais aux vues de ce qu'il s'était passé il y a quelques jours, j'avais beaucoup de mal à garder mon calme.

-Salut!

Je brandis mon étui et le lui montrai.

-Devine ce que c'est!

Je lui fit un clin d'oeil, me concentrant sur mon violon que j'avais enfin fait réparer et rentrait dans son appartement. J'avais aussi ma guitare sur moi, s'il voulait que je lui donne quelques cours.

- Ca va depuis...

Je me bloquai, regardant droit devant moi, un peu hésitant mais il valait mieux continuer ma question.

-La dernière fois?

Spoiler:
 



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Mer 16 Jan - 22:14


Tian & Jae Woo



« Tian... Tian ? TIAN !!! »

Le couper ainsi dans ses grandes pensées philosophiques, une véritable honte ! Bon il n'y avait pas grand chose de philosophique, comme toujours, il rêvassait. C'était dans son caractère de grand rêveur. Et il avait matière à rêver éveillé ces derniers jours. D'ailleurs, il semblerait que ça commençait à se voir énormément parce que le collègue qui venait de le sortir de ses pensées lui fit une remarque pour le moins intéressante, un sourire malicieux au coin des lèvres.

« T'es souvent ailleurs ces derniers temps et t'es en train de griffonner sur la copie d'un de tes élèves depuis presque un quart d'heure et tu regardes ta montre toutes les deux minutes, je suis même pas sur que tu fais vraiment attention... »

Soudainement bien réveillé, le jeune chinois reporta rapidement son attention sur ses mains. En effet la copie était recouverte de traits dans tous les sens et de petits dessins pas très clairs ni très jolis. La honte ! Heureusement pour lui, il avait pour habitude de corriger des exercices au crayon. Il soupira, perdant son visage dans ses mains. C'est vrai qu'il avait du mal à rester concentré ces derniers temps. Même si ça avait toujours été dans sa nature, cela commençait à l'ennuyer un peu. Pas tellement pour lui, mais pour les gens qui l'entouraient. Il n'arrivait pas à leur donner toute son attention et si ça continuait ainsi ça allait nuire sérieusement à son boulot. Il adressa un sourire à son collègue avant de retourner à sa copie et après s'être donné une gifle mentale ! Bon on se concentre petit !

« Réflexion sur la monté du capitalisme en Europe ? Aller donne va, il t'en reste quasi plus je vais m'en occuper. Va la retrouver et si quelqu'un demande je dirais juste que tu te sentais pas bien. »

L'espace d'un instant, Tian resta sur le cul. Pas tellement à cause de la proposition de terminer de corriger les cinq ou six copies qu'il lui restait. Entre assistants ça arrivait souvent, parfois simplement par intérêt personnel quant aux sujets traités. Ils étaient cinq, chacun avec sa "spécialité". Non ce qui l'avait fait buguer c'est le "va la retrouver". De qui est-ce qu'il parlait sérieusement !?! Tian avait presque peur de comprendre et face à son air doublement ahuri, le sourire de son collègue et ami s'agrandit un peu.

« Aller cours tombeur ! »

Ajouta-t-il en riant et en lui arrachant ses copies des mains. Là, il était à peu près certain d'avoir bien compris le sous-entendu, qui n'en avait pas vraiment été un d'ailleurs. Il ne réussit à rien faire d'autre que de balbutier un petit merci, de prendre sa veste et de s'en aller. C'est vrai qu'il avait rendez-vous avec Jae Woo cette après-midi. Rien de très fanfreluche, ils se voyaient souvent après tout. Mais depuis quelque temps la situation était devenue... compliquée et plus particulièrement depuis le nouvel an. Ils ne s'étaient pas vu depuis cette soirée où ils avaient tous les deux bien bu et s'étaient déguisés en personnages d'un même dessin animé. Après le décompte, ils avaient voulu se faire la bise et, apparemment, avaient eu la même idée en même temps. Plutôt que de les poser sur sa joue, les lèvres de Tian avaient alors atterri dans le creux de celles de Jae Woo. Tout était un peu flou, mais il se rappelait parfaitement bien de cette douce chaleur qui l'avait enveloppé en se rendant compte de ce qu'il s'était passé. Tout comme il se rendait encore compte de son rougissement maintenant qu'il y repensait. Il avait la peau douce et il sentait bon. Ça aussi il s'en rappelait encore comme si Jae était face à lui.
Ce n'était pas la première fois qu'on lui faisait des remarques du genre depuis la soirée du nouvel an. Au contraire, certains des étudiants qu'il avait en session d'exercice s'amusaient beaucoup à faire des petites blagues pleines de sous-entendus que Tian faisait semblant de ne pas comprendre, riant avec eux de leur bêtise. Mais là ça avait-été pire qu'un sous-entendu, c'était une affirmation ! Son collègue était convaincu qu'il avait quelqu'un, une fille en plus et d'un coup Tian se sentit honteux d'avoir menti. Par omission certes, mais c'était un mensonge quand même. Il n'avait personne. Il devait retrouver Jae à son propre appartement dans un peu plus de deux heures, mais il n'avait personne.

Lorsqu'il arriva enfin à son appart, ayant décidé d'y retourner à pied, il s'échoua mollement sur son lit sans même prendre la peine d'enlever sa veste. Il était complètement paumé et c'était pas un état dans lequel il pouvait se permettre d’accueillir Jae, ça ne risquait que d'empirer son trouble. Il ferma fermement les yeux, respirant à grandes bouffées d'air comme pour tenter de calmer son esprit torturé. Il perdit la notion du temps et lorsqu'il rouvrit les yeux, ses doigts s'étaient posés au coin de ses lèvres où il pouvait sentir un léger sourire. Nom de dieu ! Peut-être que ses élèves avaient raison ! Quel joyeux bordel et comme si c'était pas assez compliqué d'y voir clair, un enculé s'amusait à toquer sur sa porte. Il fallut quelques secondes à Tian pour se rendre compte de sa propre connerie et une fois fait, il se rua littéralement sur la porte pour trouver un Jae planté derrière. Normal, c'était prévu qu'il soit là.
Ce fut immédiat, à peine le visage de son ami dans sa ligne de mire, le jeune chinois rougit légèrement, le cachant derrière un sourire resplendissant. Il n'arrivait pas à s'expliquer pourquoi il était soulagé de le voir, c'était pourtant lui le sujet de toutes ses préoccupations dernièrement. C'était à devenir complètement barge ! Tian s’effaça de l'encadrement de la porte pour laisser entrer son aîné sans trouver utile de répondre à son "salut". Il préféra pousser un petit gémissement de jubilation lorsqu'il lui désigna son étui à violon. Le plus jeune se défit finalement de sa veste et sautilla jusqu'au salon avec entrain.

« Tu l'as fait réparer ? C'est trooooop coooooool ! Montre montre montre ! »

Lança-t-il souriant. Il sentit ses membres se figer lorsque Jae hésita à poursuivre sa question et ne fut pas spécialement soulagé qu'il la finisse. Malgré tout, Tian tenta de rester naturel et répondit avec le même entrain que plus tôt.

« Ça va extrêmement bien oui. Et toi ? »

Et ce n'était même pas mentir. C'est vrai qu'il se sentait particulièrement bien ces derniers temps. Certes son esprit était torturé, il était sur le point de mettre le doigts sur un changement majeur qui risquerait de bouleverser ses petites habitudes, son petit train train. C'était un peu angoissant et pourtant il aimait ça, il avait l'impression de se sentir un peu plus... vivant. Il sortit de sa torpeur et se rendit compte que le temps qu'avaient dévié ses pensés, il avait fixé la bouche de son aîné. Encore une fois, il rougit et encore une fois, il le cacha d'un incroyable sourire. Il angoissait à l'idée de s'expliquer pourquoi il était aussi content de voir Jae et pour le cacher un peu et avoir le temps de se reprendre, il s'éclipsa à la cuisine, laissant son ami faire comme chez lui et s'installer. Il prépara rapidement deux bols de chocolat chaud, sortit un paquet de min marshmallow à la fraise pour mettre dedans si l'envie se présentait et souffla un grand coup avant de revenir dans le salon et déposer le tout sur la table basse. Sans un mot il s'éclipsa encore une fois et revint de sa chambre avec une guitare, tout sourire.

« Je l'ai empruntée à un de mes collègues, tu vas pouvoir me donner des cours ! Mais avant, fait moi donc profiter de cette petite merveille ! »

Dit-il en tapotant joyeusement dans ses mains avant de s'écraser sur le sofa près de Jae. Oui il y en avait deux, ils auraient pu avoir chacun le sien, mais ne cherchez pas, il avait envie d'être près de lui. Et il avait décidé de faire et d'arrêter de réfléchir, parce que ça finirait par le tuer sinon.





on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Ven 18 Jan - 17:06

Le sourire de Tian me faisait fondre à chaque fois que j'avais l'honneur de l'observer. C'était une chose que j'aimerais qu'il ne perde jamais. C'était pas comme son innocence légendaire! Quoi? Non, je ne voulais pas qu'il devienne un débauché, seulement qu'un shouilla d'innocence se perde afin que je puisse l'embrasser sans m'en mordre les doigts par la suite. C'est compréhensible maintenant? Je remarquai qu'il avait encore sa veste et haussai un sourcil.

-Tu viens de rentrer? Fallait me dire, je serai venu plus tard tu sais!

Loin de moi l'envie de ne pas le voir, mais je n'avais pas désiré le déranger. Je voulais éviter tout ce qui pouvait nous perturber l'un et l'autre et le fait de le déranger, ben, logique, me perturbait! Je ris légèrement par la suite lorsqu'il se fit impatient que je lui montre mon bel instrument. Je me demande combien de fois avait couché ma mère pour le payer. En fait, non, je ne voulais pas savoir. Je n'arrivai pas à me défaire de ce violon alors qu'il me rappelait tellement de mauvais souvenirs putain.

Je posai l'étui sur le canapé et l'ouvrit. J'en sorti l'instrument, imposant de part sa beauté. Le violon, le plus bel instrument du monde. Je soupirai rassuré en lui montrant le violon et lui souris de toutes mes dents. J'étais heureux de voir que, malgré tout, il se portait bien.

-Je vais très bien aussi.

Je me surpris à observer intensément ses lèvres et détournai rapidement le regard. Mon dieu, ces images, ces sensations ne me quitteraient jamais. En même temps, je n'avais pas réellement envie de les laisser partir non plus. Le temps que je retrouve mon calme, le jeunot avait quitté la pièce. Je soufflai, laissant un peu mon coeur se resaisir. Je m'installai sur le canapé et attendit patiemment.

-Oh!

Je ne pus m'empêcher de sourire en le voyant ramener du chocolat chaud et des marshmallow et en plus à la fraise! La fraise, l'aliment le plus bon du monde! Ah! J'avais des étoiles dans les yeux! Je vénérai tout ce qui était à la fraise, sauf les fraises tagada! Nom d'un dieu, Tian plus des fraises, ça fait une somme plus que parfaite! Oui okay, ce ne sont pas des fraises, mais presque! Puis il repartit alors que j'avais déjà quelques bonbons dans la bouche tel le grand gamin que j'étais et fit les grands yeux lorsqu'il revint, une guitare à la main. J'applaudis, trop heureux de tout ce qu'il se passait en ce moment. Il m'en fallait peu, je le sais, mais je n'y peux rien moi!

-Mais ché chuper cool tout cha!

J'avalai le reste de bonbon et sautilla comme un gosse. Puis je me calmai et m'inclinai face à Tian.

-Si tel est votre bon désir sir, je jouerai pour vous!~

Je m'armai de mon violon, le bichonnai et commençai à jouer un morceau de Bach bien connu même de ceux qui ne sont pas connaisseurs de la musique classique. J'aimais beaucoup ce morceau. Allez savoir, mais c'était ma mère qui me l'avait appris. C'est étrange mais pendant que je jouais de mon archet, je n'avais cesse d'admirer son beau visage. J'espérai que cela lui plaise réellement. Je finis mon morceau et m'inclinai. Je rangeai vite fait mon violon et attendit sa réaction, vraiment stressé. J'allais l'impression qu'il pouvait faire une seule bouchée de moi en une fraction de seconde rien qu'en disant ce qu'il pensait. Pourquoi je stressais autant là?

-Ca t'a plus?



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Ven 18 Jan - 20:53


Tian & Jae Woo



« T'en fais pas, j'ai juste oublié de l'enlever plus tôt. »

Ce n'était pas un mensonge, mais rien que de se rappeler le pourquoi du comment et Tian balbutia. Il aurait eu l'air un peu bête si Jae avait eu la moindre idée du temps qu'il avait passé allongé sur son lit à réfléchir à eux. Lorsqu'il rejoignit Jae dans le salon, celui-ci lui répondit qu'il allait bien avec un sourire à vous en faire pâlir de jalousie la première pub pour dentifrice venue. A cette vue, celui de Tian se fit un tout petit peu niais. Il avait toujours adoré le sourire de son aîné, sans trop s'expliquer pourquoi, ça avait toujours eu de l'effet sur lui. Dès même leur première rencontre. Ces derniers temps, il y avait souvent repensé, s'était souvent repassé ces images dans sa tête. Jae et sa guitare, jouant au détour d'une rue. Malgré sa passion pour la musique ainsi que pour la guitare, instrument qu'il avait toujours rêvé d'apprendre, il avait été obligé de se rendre compte, à force de tout revivre dans sa tête, que ce qui l'avait poussé à s'asseoir près de lui pour l'écouter jouer c'était son sourire. Au début, il cru que le fait d'être un tantinet perturbé ces derniers temps lui jouait des tours, modifiait sa perception de ce moment puis il s'était fait à l'idée. C'était pour son sourire, son sourire qui disait l'exact contraire de ses yeux. Tian, avec son air insouciant presque puéril, passait souvent pour quelqu'un de naïf. Peut-être l'était-il un peu, il n'y a pas à dire, mais c'était aussi quelqu'un d'observateur et de perspicace. Il y avait quelque chose dans les yeux de Jae qu'il ne savait nommé, mais qu'il avait reconnu pour le voir tous les jours depuis bien dans années dans ses propres yeux. C'était peut-être pour ça aussi qu'il s'était assis là, qu'il y avait directement eu un bon feeling entre eux. Peut-être pour ça aussi qu'il... Tian stoppa net ses pensées et déposa ses yeux sombres sur l'instrument que son ami venait de sortir de son étui avant même que son cerveau ne soit tenté de terminer quoi que ce soit qui aurait pu le mettre mal à l'aise. Ses yeux pétillèrent, il n'y avait pas à dire, le violon était un très bel instrument. Jae semblait y tenir et le bichonner, ça lui donnait une aura particulière qui rendit Tian un peu perplexe. Lors d'une journée ensemble, quelques semaines plus tôt, il s'était rendu compte que comme lui, le beau coréen ne semblait friand lorsqu'il s'agissait d'évoquer le passé. Il préféra donc garder ses questions pour lui.

Lorsqu'il revint avec la guitare si gentiment prêtée, ce fut pour tomber sur un Jae avec des mini marshmallows plein la bouche et il ne put s'empêcher de rire légèrement. Encore une fois, s'il avait pu se voir, Tian aurait remarqué les étincelles de tendresse qui étaient apparues dans ses yeux face à se spectacle. Il ne savait pas grand chose de son ami, ou du moins sur ce qu'il avait vécu avant leur rencontre, mais il était content de voir qu'il n'y avait pas toujours besoin de connaitre le passé de quelqu'un pour avoir l'impression de le connaitre un peu. Il avait remarqué l’engouement de l'aîné pour les fraises et c'est pour cette raison qu'il avait acheté des marshmallows à la fraise. Lui les préférait à la pomme. Son rire résonna une fois de plus dans la pièce lorsque Jae s'adressa à lui avec un ton d'aristo en s'inclinant face à lui avant de s'armer de son violon et de se mettre à jouer. Du Bach. Les traits de Tian se détendirent et se firent légers alors qu'un doux sourire s'accrochait au coin de son visage. Il la connaissait bien, il savait la jouer au piano. Bien installé dans le sofa, ses yeux se fermèrent d'eux-même. Il avait l'impression que l'instrument à corde donnait une aura romantique et mélancolique à la mélodie. Une fine chaire de poule se répandit sur chaque millimètres de sa peau. C'était différent de ce que ça donnait au piano. Il se demandait d'ailleurs de ce que cela pouvait donné si on réarrangeait le tout pour la jouer en même temps au violon et au piano. Il pouvait peut-être essayé comme ça en live, mais il avait du mal à revenir à lui, c'était comme si la mélodie l'avait emporté et ce fut pire lorsqu'il rouvrit les yeux pour les poser sur Jae. Il semblait aussi emporté que lui, une moue sérieuse et concentrée sur le visage. Encore une fois, le jeune chinois ne put s'empêcher de fixer ses lèvres, pleines et finement ourlées. Ça devenait une véritable maladie fallait qu'il se soigne ! S'il continuait comme ça, Jae allait finir par le catcher et se rendre compte qu'il faisait une fixette sur ses lèvres depuis qu'il en était tombé amoureux et peut-être qu'il croirait, à tort bien entendu, que ça venait d'un malaise depuis la soirée de nouvel an et ils n'avaient pas besoin de ça. Les yeux de Tian se refermèrent à nouveau, mais cette fois c'était une réaction face à la boulette qu'il venait de commettre. Maintenant qu'il l'avait bel et bien pensé, non pas comme une hypothèse, une simple possibilité, mais bien à l'affirmative, il ne pourrait plus se mentir. C'était la suite logique de ses tourments, ce qu'il s'était empêché de formuler clairement un peu plus tôt. Amoureux ! Oh la connerie ! Le plus jeune eu un long frisson et ne revint à la réalité que lorsque la mélodie s'éteignit, les laissant désormais seuls, rien que lui et Jae Woo. Il rouvrit difficilement les yeux, angoissant un peu de ne pas savoir comment il allait réagir lorsqu'il poserait à nouveau les yeux sur son ami, mais il prit sur lui pour le faire et adressa un doux sourire à son aîné.

« C'était magique. »

Souffla-t-il simplement, comme encore un peu sous le choc. Kant dit un jour "la musique est la langue des émotions" et il ne savait trop comme exprimer les siennes là tout de suite. Il se contenta donc de ce simple commentaire débordant de son habituelle sincérité spontanée et enfantine. Il lui fallut un certain temps pour remettre toutes ses fonctions en route et lorsqu'il reprit un peu conscience de son corps, il essaya de se redonner un peu de contenance en buvant un peu de ce fameux chocolat qui le réchauffa habilement. Lorsqu'il se leva, il attrapa un marshmallow et s'approcha de son aîné avec un sourire innocent. Il présenta le bonbon à quelques centimètres de la bouche de ce dernier, sa tête se penchant malgré lui un peu sur le coté, lui donnant un air mignon.

« Ouvre la bouche ! Récompense pour mon beau et talentueux musicien ! »

Annonça-t-il gaiment, son sourire s'agrandissant malgré lui. C'était un peu le bordel à l'intérieur et malgré tout il se sentait comme soulagé d'un poids. C'est ce qui lui permettait d'avoir l'air soudainement si serein et de déposer la sucrerie dans la bouche de son ami quand celui-ci l'ouvrit sans complètement perdre les pédales.






on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Mar 22 Jan - 14:41

Je ne pris pas la peine de lui répondre quant au sujet de sa veste. C'était futile après tout et je m'intéressai beaucoup plus à ce que cachait la veste; c'est-à-dire, le beau Tian. Je n'avais encore jamais posé de questions sur le passé de Tian. Pas que je m'en fichais. Mais c'est donnant donnant, vu que je ne désire pas parler du mien, je ne pose aucune question aux autres. Mais pourtant, j'avais bien envie d'en savoir plus sur Tian. Mais peut-être qui sait, un jour, tous deux nous sentirions assez en confiance pour nous confier l'un à l'autre. J'étais certain, que si notre relation continuait de la sorte, cela arriverait. Mensonge, avec Tian j'étais sûr de rien. J'avais bien trop peur que tout dépérisse et qu'il ne veuille plus me parler. Pourquoi? Je l'aime. Je n'en doutais plus. Je l'aimais, mais je ne pouvais me résoudre à me confesser à lui. J'étais convaincue qu'il ne devait pas m'avoir comme mec. Je n'aime pas ce genre de phrase clichée en général mais c'est bien la vérité, il mérite mieux que moi!

Je me demandai si Tian avait choisi ces bonbons à la fraise parce qu'il avait pensé à moi, dans le genre " ah oui la fraise c'est son fruit préféré" ou juste au hasard. Il est vrai que j'aurais été très flatté et réconforté par l'idée que ce soit ma première proposition qui ait été en vigueur. Alors que je jouais, je me posai un tas de questions: est-ce que ça plaisait à Tian? Quel effet cela lui prodiguait? Et si j'en profitai pour lui dire tout ce que je ressentais? Non, je ne pouvais pas, c'était bien trop tôt, même pour moi. Je n'avais pas encore tout à fait bien digéré cette révélation que je m'étais faite à moi-même. J'étais amoureux de lui mais comment lui pouvait-il l'être de moi? Je ne fis même pas attention à la direction qu'observai son regard, j'étais plongé dedans. Ses petits yeux noisettes me faisaient rêver, je n'avais que très peu envie de me sortir de ma contemplation. Mais le morceau était fini.

Assis à ses côtés, j'avais alors peur de sa réaction. J'étais surpris et touché. Sa réponse était si inattendue. Il avait eu l'air de tellement apprécier qu'il n'en était pas encore tout à fait ressorti. Je ne pensai pas qu'un jour je ferai un tel effet à quelqu'un en jouant. Je rougis, dans un état d'extase extraordinaire. Je crus même que si je mourrai en l'instant, je ne m'en plaindrai pas parce que j'avais reçu le plus beau cadeau qu'un musicien pouvait recevoir. Je sortis de ma rêverie en sentant une petite odeur de fraise gélatinée aguicher mon nez. Je souris, toujours rougie par son compliment et ouvris la bouche avec un peu de mal. J'avais l'impression que j'allais le dévorer lui, à la place de marshmallow si je ne me contrôlais pas un temps soit peu. Je pris le bonbon en bouche et le mangeai tranquillement, mon regard planté dans celui du chinois.

-Mon beau et talentueux musicien? Tu veux me faire crever de bonheur? Avoue mécréant!

Je ris légèrement, bus un peu de mon cacao et sorti ma guitare de mon étui. Je la bichonnai un peu, c'est ma première femme après tout, et fit signe à Tian de s'armer de la sienne.

-Aller je t'apprends mon p'tit! Tu vas voir, après la fin de la première leçon tu seras déjà un dieu!

Je souris et lui fit un clin d'oeil et pendant quelques minutes je lui appris à bien positionner ses doigts. J'avais du mal à me contrôler, ayant le besoin, pour l'aider, de toucher ses mains afin de bien le placer. Elles étaient douces et j'avais dans l'obligation de ne pas m'attarder dessus au risque de me faire capter par le beau natif du pays du milieu.



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Mar 22 Jan - 19:17


Tian & Jae Woo



Crever ? Surtout pas malheureux ! Encore moins maintenant que le pauvre Tian était obligé de faire face à ses propres pensées et sentiments. Si tu l'avais proposé quelques minutes plus tôt, peut-être que nous t'aurions laissé faire, mais là non pas question ! Et puis quoi encore !?! Puis de toute façon tout ce qui est tranchant n'est pas à portée de main et il n'a plus de corde. Le jeune chinois sourit pleinement à son aîné face à cette remarque et haussa doucement des épaules avec un moue amusée.

« Tant que c'est de bonheur ça va, mais ne taches pas mon canapé avec les arc-en-ciel qui te sortiront par la bouche hein. »

Humour de merde bonjour. Bien sur que non il n'allait rien tacher parce qu'il lui était formellement prohibé de mourir maintenant. Quoi que ça couperait court à toutes les tergiversions de notre pauvre Feuille de Menthe l'Innocente. Parce que c'est bien joli de finalement s'avouer qu'on est amoureux, c'est d'autant plus impressionnant quand on a une très très vague idée de ce que c'est, mais tout d'un coup de nouveaux paramètres entraient en compte. Un: Jae est un ami qu'il voit souvent et qui compte pour lui, si ça foire d'une façon ou d'une autre -comprenez par là s'il dit quoi que ce soit et se prend un râteau- ça allait mettre à mal leur belle amitié et c'était pas certain que Tian le supporte bien. Mieux valait l'avoir un peu, mais pas comme on veut que pas du tout. Deux: lui qui n'avait jamais qu'effleurer les sentiments amoureux du bout des doigts, comment pouvait-il être certain de ce qui se passait en lui ? C'est vrai quoi. Et si ce n'était qu'une lubie de son corps, cœur ou esprit et que ça finisse par lui passé ? Il aurait l'air fin et encore une fois d'une façon ou d'une autre leur amitié allait en pâtir. Troisièmement: il avait la trouille ! Bah oui excusez. Pas tellement de se prendre un râteau, mais au contraire que Jae lui retourne ses sentiments. Parce qu'il n'était pas con, avec relation amoureuse venait indubitablement intimité. Oh je vous vois venir avec vos pancartes de pervers "23 ans toujours puceau c'est la honte, faut bien y passer un jour". Certes ça l'angoisse, mais quand on parle d'intimité ce qui l'angoisse le plus c'est de devoir s'ouvrir à l'autre. Si pour une relation amicale on peut se contenter de quelques connaissances plus ou moins futiles sur l'autre, il y a un moment dans une relation plus poussée où il faut accepter de se confier, d'ouvrir sa bulle et de laisser y entrer l'autre et parmi cette fichue bulle y a tout ce que vous avez vécu avant ! Comme vous l'aurez remarqué, dans la liste des paramètres déroutants, pas une seule seconde Tian n'avait pensé à ajouter "quatre: Jae est un mec". A vrai dire c'était une constatation qu'il n'avait même pas encore fait. Oui c'est le problème lorsqu'on grandit convaincu que l'amour n'a pas de sexe.

La moue décidée, Tian s'installa confortablement face à Jae, essayant de chasser toutes les pensées encombrantes de son esprit afin de pouvoir se concentrer sur cette leçon qu'il attendait depuis longtemps. Et Jae Woo pouvait s'estimer heureux car Tian est et a toujours été un élève sérieux et appliqué. Absorbé dans sa tâche, il avait même réussi à faire complètement abstraction des doigts de Jae contre les siens, se concentrant plutôt sur ce qu'il lui disait de faire. Ça ne relevait pas seulement de sa simple fierté car après tout lui aussi est musicien, certes il s'est cantonné au piano pendant presque dix-huit ans, mais lui aussi avait sa petite réputation à défendre. Ce n'était pas seulement une histoire de passion non plus, c'était aussi parce qu'il voulait que Jae soit content de l'avoir comme élève. Alors il voulait faire ça bien, éviter de lui faire perdre son temps. Et les efforts ça payent, certes son placement de doigt ne viendrait qu'à force de jouer, mais grâce à son oreille musicale il trouva rapidement ses gammes, il lui fallait maintenant retenir leurs emplacements. Malheureusement, c'est pas toujours facile d'être un élève consciencieux quand on est un grand gamin un peu hyperactif et ses soucis de concentration lui revinrent en plein poire assez rapidement. Ça devenait compliqué, alors que ses doigts commençaient à s'habituer à l'instrument, de ne pas laisser dévier un peu ses pensées. Ses yeux semblaient en avoir marre de n'observer que ses doigts ou ceux de Jae à l'occasion et se baladaient de plus en souvent et sans sa permission. Plus il se rendait compte que son esprit s'égayait, plus il se mettait des claques mentales et pire c'était ! Bah oui à force de se dire qu'il se déconcentrait, il ne faisait plus que ça et à force de se déconcentrer en se disant qu'il n'était plus concentré, bah il faisait de la merde et ça le déconcentrait ! Bref un foutu cercle vicieux en somme. Qui devient encore plus vicieux que dans sa déconcentration, Tian se reconcentrait malgré lui sur son aîné. Difficile maintenant de regarder autre chose que son visage et de faire abstraction de ses mains contre les siennes. A tel point que Tian se trouva obligé plusieurs fois de lui demander de répéter. Il sentait qu'il perdait un peu pied et ça l'énervait tout doucement. Et Jae qui faisait preuve d'une extrême patience, qui répétait inlassablement les mêmes choses, qui lui souriait avec une lueur d'encouragement dans les yeux... Avait-il ne serait-ce qu'une petite idée d'à quel point ça lui faisait perdre la tête juste un peu plus encore ? Non bien sur que non, d'ailleurs peut-être que cela valait-il mieux qu'il l'ignore, mais tout de même. Il bugait de nouveau sur les lèvres de Woonie lorsque quelques fausses notes lui firent grincer des dents. Nom de dieu, concentre toi ! Mais c'était peine perdue, il n'avait que quelques accord à enchainer, il y arrivait jusqu'ici, mais ses doigts s'étaient mis à trembler et lorsque Jae approcha les siens, probablement pour l'aider, s'en fut trop. Un frisson d'une intensité encore jamais atteint sur l'échelle du frissonage Tianesque, le prit de la tête au pied et il n'eut pas le temps de s'en rendre compte qu'il s'était levé. Un peu brusquement pour que ça paraisse naturel. Il posa la guitare sur le sofa avant de se frictionner vivement le visage. Vous voulez connaitre le point cinq des tergiversions du grand Tian ? Cinq: ce type le rendait fou ! Oui c'est un sacré paramètre à prendre en compte vous en conviendrez.

« Désolé, je crois que j'ai besoin d'une pause. »

Adressa-t-il finalement à Jae avec une moue à la fois gênée et dépitée. Peut-être qu'il n'était pas aussi zen qui le pensait et que tout ça représentait un peu plus qu'il ne pensait pouvoir en accepter d'un coup. Il se retrouvait face à quelque chose d'inconnu et si jusqu'ici il avait réussit à garder son calme, il se sentait devenir un peu nerveux. Et les palpitations, nom d'un chien son cœur voudrait-il bien se calmer ! Foutu système biologique.






on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Ven 25 Jan - 11:10

Des arcs-en-ciel? L'horreur! Tian était un vrai bisounours ma parole! Pas que cela me déplaise, mais il était rare de me voir gagater devant quelque chose dans le genre... Sauf, évidement, quand ça venait du beau chinois. Cela m'énervait même de devenir aussi partial en sa compagnie. Moi, qui lorsque je ne suis pas bourré, garde totalement mon calme et tente de ne jamais trop en faire. Avec lui, je laissai ressortir tellement de choses qu'habituellement personne ne connaissait en rencontrant un Jae qui n'avait pas bu ou qui n'avait rien pris d'illicite. A l'exception de Yu-Na, mais cela, c'était évident ma foi. Je me mis tout de même à rire car il fallait le faire pour s'imaginer quelqu'un qui fait des tâches d'arc~en~ciel sur un canapé en mourant. Peut-être que mon sang était multicolore? J'étais franchement entrain de m'égarer là.

J'avais décidé de faire abstraction de n'importe quelle pensée qui pouvait dériver sur les lèvres de Tian, les cheveux de Tian, les doigts de Tian, en somme sur Tian afin de pouvoir lui prodiguer le meilleur cours qu'il soit. C'était une tâche qui comportait d'énormes difficultés car j'avais eu du mal à finalement me concentrer sur la guitare et les sons que j'entendais. J'y arrivai tout de même, au bout d'une dizaine de minutes. Mais je n'avais pu voir aucun stress ou déconcentration de la part du chinois avant que celui-ci ne fasse une fausse note. Cela ne m'avait pas dérangé, car après tout, on en fait tous, surtout en état d'apprentissage, et j'avais voulu l'aider et le rassurer en lui offrant un sourire chaleureux. Je n'étais pas de nature patiente, mais il faut croire que le sentiment d'amour adoucit les gens. J'espère ne jamais devenir une guimauve.

Je fus surpris du soudain geste de Tian, il s'était levé d'un bond. Il semblait ne pas aller bien du tout. J'avais peur et je croyais que mon coeur allait lui aussi rejoindre Tian dans son geste tellement il butait contre ma cage thoracique! Je le regardai, surpris, mais tentai de garder une contenance afin de ne pas le perturber un peu plus. Avais-je fait quelque chose de mal? Avais-je agit mauvaisement sans m'en rendre compte? Cela n'était pas but, et si cela était réellement arrivé, je crois que j'irai sauté d'une falaise juste après avoir passé le pas de la porte du chinois. Je ne savais plus quoi faire, je tremblai de partout et je commençai d'ailleurs à paniquer. Je me relevai, essayant de rien lui montrer.

-Tu vas bien? Je peux te laisser si tu veux! Si tu n'es pas en forme tu devrais te reposer, je ne devrai pas t'importuner comme ça.

Je le fis se rasseoir sur le canapé.

-Bois ton chocolat chaud, peut-être que ça te fera du bien! Oui, je crois que je vais te laisser. Ca sera le seul moyen pour que tu te sentes mieux.

Je n'en avais pas envie. J'avais le désir de le soigner, de le choyer, je devenais comme un papa poule, mais je ne pouvais me permettre de rester à ses côtés. Je ne sais pas si j'arriverai à garder toutes mes pensées pour moi et sûrement que je le choquerai à vie. Je me dirigeai vers ma guitare et commençai à ranger tout le nécessaire, la mine défaite, j'avais du mal à la cacher celle-là!


Spoiler:
 



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Ven 25 Jan - 19:30


Tian & Jae Woo



Dans quelle situation s'était-il encore fourré !?! Il ne voulait pas inquiéter son ami, au contraire, mais il était évident que c'était raté. C'est vrai qu'ils sont rares les gens qu'une simple fausse note fait sortir de leurs gonds. Une réaction un peu exagérée pour une situation qui partait doucement en vrille. Il l'avait prédit, dès le départ, dès qu'il s'était avouer cette grand vérité. D'une façon ou d'une autre, toute cette histoire allait vriller en cacahuète. Les situations délicates, souvent il est les évitait, et quand il n'y avait d'autre choix que de s'y coller, il savait les gérer avec doigté. Oui c'est étonnant et pourtant vrai. Mais cette fois ça le dépassait complètement, comme s'il perdait le contrôle. Et pas seulement de la situation, mais de tout et avant tout de lui-même. Il s'effraya presque de la franche chaire de poule qui se répandit sur ses bras lorsque Jae le poussa à se rasseoir, sa voix douce, mais empreinte d'une certaine inquiétude lui demandant s'il allait bien. Oui c'était ça le pire, il allait bien ! Enfin non c'était plus compliqué que d'aller bien ou pas... Une fois assis il respira un grand coup, il avait eut une réaction exagérée, incroyablement exagérée et il n'en prenait conscience que maintenant. Tout ça c'était ridicule. C'était nouveau pour lui et c'était peut-être pour ça qu'il avait plus de mal à prendre sur lui, mais il allait devoir le faire car Jae semblait réellement décidé à partir. Et bien loin de calmer son tourment intérieur, ça l'inquiétait. S'il laissait son aîné s'en aller comme ça, c'était bien la preuve que désormais tout allait changer, que tout allait se compliquer entre eux. Il y avait un malaise, maintenant il était bien obligé de s'en rendre compte. Et à la mine défaite qu'affichait Jae en rangeant ses affaires, ce n'était apparemment pas que de son côté.
Encore une fois, Tian se leva brusquement, mais cette fois ce fut pour attraper les bras de Jae afin de le stopper dans son rangement compulsif et l'obliger à lui faire face. Il ne savait pas trop quoi faire, quoi dire. Il essayait de mettre un peu d'ordre, tentait de garder un peu de contenance, mais c'était évident qu'il était perdu et vu que rien de censé ne semblait lui venir même en réfléchissant, pourquoi pas le faire au talent ? Oui c'est une très très mauvaise idée je vous l'accorde.

« Non t'en va pas ! »

Demanda-t-il, la voix douce presque suppliante, sans oser soutenir le regard de l'aîné, gêné à l'idée qu'il puisse y lire sa détresse ou a peu près tout ce qu'il pouvait se passer en ce moment dans sa tête. Il préféra poser le regard sur ses longs doigts enroulés autours des fins poignets de Jae. Malgré lui, ses pouces s'étaient mis à caresser cette peau douce. Un sourire léger se peignit sur le visage de Tian alors que ce simple contact semblait l'apaiser un peu. Il était désolé de sa réaction, un coup de trop plein, il avait prit peur et avait fait n'importe quoi, mais il ne voulait pas que son Woonie s'en aille. Il releva les yeux, cherchant ceux de Jae avant de lui adresser un sourire triste.

« Me laisse pas... »

Demanda-t-il a nouveau avec une petite voix, mais cette fois-ci les yeux dans les yeux. Une simple demande qui prenait un côté un peu dramatique dans une telle situation. Il lui adressa un léger sourire triste avant de finalement lâcher les poignets de son ami sans pour autant s'éloigner. Au contraire, sans trop savoir d'où lui était venu la force, Tian se lova contre Jae, perdant son visage dans son cou.

« Je vais bien. Reste s'il te plait. »

Chuchota-t-il calmement au creux de son cou en fermant les yeux. Il aimait son odeur, son parfum peut-être, celui qui lui titillait encore les narines lorsqu'il repensait à cette soirée de nouvel an. Dans quel état seraient-ils s'ils s'étaient tout simplement et réellement embrasser ce soir là ?



on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all


Dernière édition par Wu Tian le Mer 30 Jan - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Mer 30 Jan - 18:27

Peut-être avais-je réagis de manière extrême, qu'il n'y avait aucunement le besoin que je m'en aille non? Mais je n'attendais qu'un petit signe de la part du chinois pour affirmer ma pensée. J'avais comme le pressentiment qu'il fallait que je reste, mais peut-être que ce n'était que mon envie qui prenait le pas sur mon intuition. Avec le peu d'entrain qui me possédait, je rangeai à l'allure d'un escargot portant une maison de deux mille tonnes sur le dos et me retins de ne pas soupirer de déception. Je n'avais guère envie qu'un malaise vienne perturber notre si belle relation; mais j'avais bien l'impression que notre petit bisou du nouvel an avait dû avoir un impact assez important sur le beau Tian. Moi ça me faisait rêver, mais qui savait, sûrement que le plus jeune n'en pensait pas du tout la même chose?

Un énorme frisson vint me prendre tout le corps lorsque je sentis les fins doigts de Tian sur mon poignet. Il n'avait pas l'air décidé de me regarder mais moi je l'observai, contenant avec force ma grande envie de sourire, de l'embrasser et de le remercier de me laisser rester à ses côtés. J'aimais les petites caresses que me prodiguaient ses doigts, c'était comme une douce sensation de réconfort. Puis nos regard se croisèrent et je me demandai si j'allais m'en sortir indemne. Je n'arrivai même pas à lui répondre tellement son regard qui me laissait sentir son désarroi m'hypnotisait. Mais il n'avait plus à s'en faire, j'allais rester, il en était sûr!

Puis il se blottit contre moi et sans attendre je le réceptionnai le plus confortablement possible. Je frissonnai de plus belle, accueillant avec joie son souffle sur mon cou. Je lui caressai tendrement le dos, histoire de le rassurer et me mis à sourire.

-Je reste, ne t'en fais pas.

Je le serrai un peu plus fort contre moi, un peu contre ma volonté, et déposai ma tête près de son épaule sans trop de difficulté puisque je n'avais sans doute qu'un ou deux centimètres de plus que lui. Ma main lui massant l'omoplate, je préférai rester ainsi un petit instant dans un silence total, cela me faisait énormément de bien et peut-être qu'à lui aussi? C'était bien ce que je voulais d'ailleurs, qu'il se sente bien et surtout en ma compagnie. Je redressai mon visage et l'observai un petit sourire chaleureux sur les lèvres.

-On passe à autres choses? On peut faire autre chose que de la guitare si tu veux aujourd'hui?

Je le fis s'asseoir à nouveau, ui donnai son chocolat chaud et lui tendis un des bonbons avant de lui offrir un grand sourire.

-Bois et mange, ça te fera du bien!

Non, à vrai dire, je n'osais rien faire d'autre! Pas d'approche mais pas de retour en arrière non plus. Je voulais simplement que Tian se sente mieux, et je ferai des pieds et des mains pour que cela se réalise, mais pour cela, j'espère que celui-ci se détendrait!

Spoiler:
 



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Mer 30 Jan - 20:43


Tian & Jae Woo


>> C'est ce que j'écoute en te répondant n_n <<


C'était de nouveau cette impression qui l'avait pris lorsqu'ils s'étaient vu quelques semaines plus tôt pour aller faire les magasins et aller au Lipstick. L'impression d'avoir la poitrine coincée dans un étaux qui se resserre et qui vous empêche de respirer complètement. Un désagréable malaise qui vous donnerait presque mal aux côtes. C'était l'impression d'être coincé, coincé dans une situation qui nous échappe. Ne plus avoir la main mise sur ce que vous pensez, en voilà une expérience déplaisante. Tian avait presque été surpris de ses propres mots. Il voulait que Jae reste et c'était donc logique de lui en faire la demande, mais son sang ne fit qu'un tour lorsqu'il s'entendit lui dire de ne pas le laisser. Une phrase qui avait beaucoup de sens pour un grand gamin dont personne n'avait jamais rien eu à faire et que sa propre famille avait abandonné, prête même à renier son existence. Une peur bleue de l'abandon qui à son plus grand désarrois prenait complètement le pas sur la peur de ses propres réactions. Si l'idée de perdre le contrôle au point de faire quelque chose d'irréfléchi lui enserrait le cœur dans un étau ce n'était rien comparé à la détresse qu'il sentait poindre son nez si Jae s'en allait pour de bon. C'était évident, tout avait changé. Depuis quand ? Depuis quoi exactement ? C'était des questions sans réponse malgré le nombre de fois que Tian se les était déjà posé ces derniers temps. C'était peut-être un peu frustrant, mais au bout du compte qu'est-ce que ça pouvait bien faire ? Maintenant c'était comme ça et il allait devoir faire avec. Comme un enfant, il s'était collé contre Jae sans même avoir à y penser, c'était tout simplement spontané, un besoin de réconfort qu'il ne contrôlait pas. Et s'il avait eu le temps d'y penser, il vous aurait certainement dit que c'était une très mauvaise idée, que ça n'allait qu'empirer la situation et il ne l'aurait peut-être pas fait. Heureusement qu'il l'avait donc fait d'instinct car au contraire, sentir les bras de Jae se resserrer contre lui, lui fit un bien fou. Son étreinte était douce, chaude et rassurante et c'était comme si l'étau avait disparu, comme s'il pouvait respirer à nouveau. Il ne se pria pas pour le faire, se saoulant du parfum de son ami alors que ses traits se détendaient doucement sous les caresses légères. Il ne put s'empêcher un soupir de satisfaction lorsque son aîné lui assura rester avant de le serrer plus fort encore, les entourant dans un cocon silencieux, mais agréable. Il était du genre tactile et réclamait les câlins facilement et à tout ceux qu'il connaissait bien, mais il devait se rendre à l'évidence. Il n'y avait que son Woonie qui arrivait à la fois à le perturber et à le calmer à ce point. S'en était effrayant.

Le visage de Jae Woo réapparut dans la ligne de mire du plus jeune et un sourire ornait son doux visage. Vision qui encore une fois fit s'affoler le cœur de Tian, mais cette fois d'une façon foutrement agréable. Il ne se lassait pas de se dire à quel point il aimait son sourire. D'ailleurs...

« J'aime te voir sourire »

Dit-il tendrement en souriant lui aussi à son ami. Après tout, il n'y avait aucun mal à ce que Jae le saches, peut-être aurait-il d'ailleurs l'occasion de le regarder sourire plus souvent. Il était resté dans le bras de son ami, entourant sa taille, mais l'étreinte du plus vieux se desserra lentement et arracha presque à Tian un jappement de chiot triste. Il était bien là, il y serait bien resté toute la journée. Et celles d'après ! Néanmoins le plus jeune se laissa faire lorsque Jae le poussa à se réinstaller confortablement dans le sofa, lui proposant de passer à autre chose. Il aimait beaucoup la guitare et était reconnaissant à son ami de lui apprendre, mais il est vrai qu'il en avait assez pour le moment. Et puis il avait bien une petite idée de ce qu'il voulait faire maintenant, mais il ne savait pas trop s'il pouvait se permettre de formuler ça comme ça, de but en blanc. Ça lui trottinait sur le haricot... Il adressa un nouveau sourire à Jae lorsque celui-ci lui tendit son chocolat chaud et un bonbon. Il but une gorgée avant de mettre le bonbon en bouche et s'adresser à son ainé avec amusement.

« C'est bien pour te faire plaisir, mais les bonbons sont pour toi à la base Mr Fraise. »

Il rit doucement, observant Jae se réinstaller près de lui. Oui il savait très bien ce qu'il voulait faire maintenant et lorsqu'il reposa son bol enfin vide sur la table basse il était a peu près certain qu'il allait le faire. Après tout venant de lui ça n'était même pas bizarre ! Avec un sourire rayonnant, il poussa Jae sur le canapé, se jetant sur lui. Se couchant sur lui serait même plus exact !

« SESSION CÂLINS ! »

Déclara-t-il joyeusement en s’élançant, ne tardant pas à s'installer confortablement, ne s'inquiétant même pas de l'écraser. Ce n'était pas avec ses 50kilos tout mouillé qu'il allait le gêner de toute façon. Ses bras passèrent sous la tête de Jae, entourant son cou en lui procurant par la même occasion un oreiller alors que sa tête allait se caler sur son épaule. Ses yeux se fermèrent instinctivement alors qu'un long soupir de bien être lui échappait. Oh Dieu oui qu'il était bien là ! Le temps semblait s'être arrêté alors qu'il se laissait bercer par les battements du cœur de Jae qu'il sentait battre contre sa joue. Il ne savait pas trop combien de temps il était resté comme ça lorsqu'il bougea un peu, se relevant suffisamment pour avoir le visage face à celui de son ainé, un sourire tendre et serein au coin des lèvres. Tout était si compliqué et pourtant contre lui tout semblait simple. C'était niais comme explication et jusqu'ici Tian n'avait jamais vraiment compris les gens qui s'exprimaient de la sorte, n'ayant jamais vécu une telle situation. Maintenant il comprenait un peu mieux ce que les filles trouvaient aux films romantiques ou aux dramas à l'eau de rose. Lui ne les aimait pas parce qu'il ne les comprenait pas, mais ça semblait soudainement beaucoup moins abstrait.

Le jeune chinois vint poser délicatement ses lèvres contre la joue de Jae, la chatouillant légèrement du bout de son nez avant venir refaire face à son ainé.

« Merci d'être resté... »

Dit-il simplement, presque dans un murmure avant de lui adresser un sourire tendrement reconnaissant. Comment est-ce que son ami pouvait le mettre dans des états si fous alors qu'il était si bien là ? C'était incroyable ! Mais peut-être s'y mettait-il un peu tout seul aussi. Peut-être qu'il devait arrêter de penser, de réfléchir, de se torturer. Il avait agit spontanément ces dernières minutes, comme il l'avait toujours fait et rien de bien fâcheux n'était arrivé. Du moins pas encore.
Toujours le visage au-dessus de celui de son ainé, il se remit malgré lui à observer ses lèvres rosées. Là il ne pouvait pas espérer que Jae ne le voit pas faire, mais au fond il s'en foutait un peu là tout de suite. Quelque chose d'autre le taraudait. Ses pensées dérivaient de nouveau à une vitesse affolante et il ne pouvait s'empêcher de se demander si elles étaient aussi douces qu'elles semblaient l'être. C'était presque une torture d'être tombé à coté lors de la soirée du nouvel an. A tel point que Tian n'eut même pas le temps de se rendre compte de sa connerie lorsqu'il posa ses lèvres sur celles de son ainé. Rien de très appuyé, une simple caresse, un effleurement furtif. Ça n'avait pas duré très longtemps non plus, au contraire, il les avait touchées juste assez pour avoir une réponse à sa question avant que la réalité de la situation ne le rattrape et lui foute un coup de poing dans l'estomac. Elles étaient même plus douces qu'il l'imaginait et c'est sur cette constatation que Tian se cacha de nouveau dans le cou de Jae avant que celui-ci n'ait le temps de le voir rougir et surtout avant qu'il ait le temps de voir la panique naitre dans ses prunelles dorées. Avec un peu de chance, ça passerait pour un baiser presque futile, comme s'en font les enfants. Mais malgré tout le cœur de Tian s'affola et sa prise sur son ami se resserra malgré lui. Désormais qu'il s'était fait avoir, il était terrorisé à l'idée que Jae s'en aille, au point qu'il aurait pu se mettre à prier pour le contraire ! Et l'étau était revenu.



on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Sam 2 Fév - 19:40

Je me faisais un peu de mal en me reculant de notre étreinte et en le faisant s'asseoir. Mais j'avais l'impression que mes jambes allaient lâcher! J'avais une si grande envie de me confesser à lui, cependant je ne désirai réellement pas le choquer ni me prendre un râteau: je ne peux décidément pas me résoudre à vivre ma vie sans que Tian n'y apparaisse! Je n'avais pas répondu à son compliment, étant devenu tout rouge et tout gêné. Pas gêné dans le sens où ce qu'il m'avais dit m'avait donné envie de fuir, loin de là. Plus dans le sens où j'avais envie de l'embrasser pour le remercier et par conséquent, je devais m'en contraindre.

Assis à ses côtés, je l'observai donc manger et boire en souriant, un peu gaga de le voir si mignon. Je fronçai les sourcils et fit mine d'être énervé pour rire:

-Et oh! La fraise c'est le bien!

Je lui tirai la langue et poussai un "oh" de surprise lorsqu'il me poussa sur le canapé. Je me retrouvai allongé sur le dos avec le chinois sur moi, se blottissant tranquillement en me laissant ses mains comme oreiller. Je fermai directement les yeux alors que mon sourire s'élargit sans que je ne m'en aperçoive. Je sentis le souffle de Tian se caler contre la peau de ma nuque et j'en frissonnai de bonheur. Je ne me permis pas de réfléchir sur ce qu'il était entrain de se passer, j'avais juste très envie de profiter de l'instant présent et de toute la sérénité que m'offrait l'étreinte chaude de Tian. J'ouvris légèrement mes yeux lorsqu'il me fit un bisou sur la joue et soufflai d'aise.

Je posai mon regard dans le sien et m'y perdis dans ma contemplation. Je ne fis que sourire de plus belle lorsqu'il me remercia et me pinçai ma lèvre inférieure entre mes dents.

-Tu sais, j'aime te voir sourire aussi..

Je rêvai où il reluquait mes lèvres? J'avais quelque chose posé dessus ou bien... lui semblaient-elles attirantes? Je me frappai mentalement, je me faisais des films, c'était tout. Je n'eus pas réellement le temps de continuer à effacer mes faux espoirs que j'écarquillai les yeux en sentant les lèvres de Tian contre les miennes. Quelle douceur et quelle fraîcheur! J'en frissonnai de tout mon long et senti mon coeur s'affoler et battre à vive allure. Il se replaça près de mon cou comme avant et je ne pus m'empêcher de rougir énormément et de sourire à pleines dents. Il venait... de m'embrasser là! Et en plus...

-Tes lèvres sont douces...

Je fis les yeux ronds en me rendant compte que je l'avais dit à voix haute et me retins de respirer quelques secondes. Je tournai mon visage et me tournai, changeant alors nos positions, face à face mais tous les deux sur nos flans et moi ayant une petite partie de mon corps dans le vide, je l'observai tout rouge et vint lui voler un doux baisers, rapides lui aussi, sur ses lèvres. J'ancrai mon regard dans le sien, le souffle un peu déraillant, mon coeur s'apprêtant à exploser, et l'espoir qu'il n'avait pas eu juste un jeton et qu'il ne me rejette pas!

-Tian...

Je changeai à nouveau nos positions, lui en dessous, moi au dessus, je lui souris timidement avant d'aller réfugier mon visage dans sa nuque. J'espérai ne pas être trop lourd mais je voulais savoir s'il voulait encore de moi où si je n'avais aucune chance. J'appréhendai à mort en fait...



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Sam 2 Fév - 22:08


Tian & Jae Woo


>> ma petite musique <<


Caché dans le cou de Jae, c'était comme si tout se passait à la fois trop vite et trop lentement. L'étau se resserrait de seconde en seconde, lui coupant petit à petit la respiration. Il était à peu près certain de sentir son corps entier trembler alors que la course de ses pensées plus dramatiques les unes que les autres lui donnait presque la nausée. Il n'en revenait pas d'être dans un tel état pour un simple baiser. C'était bien la preuve qu'il n'y avait rien de simple dans cette histoire et le temps se trainait, le laissant croupir dans sa propre angoisse. La relativité du temps, en voilà un concept bien cruel dans ce bas monde. Et malgré ces secondes ressemblant à des heures, l'esprit tourmenté de Tian n'avait pas eu le temps d'enregistrer quoi que ce soit lorsque Jae esquissa une réponse à son geste fou. C'était comme être déconnecté de tout l'espace d'une minute, se réveiller dans la peau de quelqu'un d'autre, quelqu'un qui aurait vécu ce que vous attendiez du plus profond de vos tripes, vous laissant simple spectateur. Il ne s'était réveillé de son état de stupeur qu'en sentant le sofa dans son dos et le corps de Jae au dessus de lui. Un bug interne généralisé et ses fonctions vitales se remettant doucement en marche alors que son cerveau tournait à plein régime pour analyser ce qu'il venait de se passer.

Il n'avait pas encore la force de bouger, laissant ses bras mollement reposer à coté de lui. Il fallait avant tout qu'il fasse le point sur ce qu'il venait réellement de se passer, son cerveau lui jouait-il des tours ? avait-il complètement rêvé ce qu'il venait de se passer ? Les images défilaient sur l'écran de ses paupières alors qu'il gardait les yeux résolument fermés. Par peur de ne plus trouver Jae près de lui en les ouvrant, de peur que tout s'évanouisse. La première chose qui lui revint ce fut quelques mots, des mots qu'il trouvait doux à ses oreilles. Tu sais, j'aime te voir sourire aussi. C'était adorable cette façon que Jae avait de lui renvoyer ses compliments tout en donnant l'impression de les penser sincèrement et un sourire léger, niais, s'installa au creux des lèvres de Tian alors que la voix chaude de son ami s'éteignait et laissait place à de nouvelles images.
Il n'avait pas eu le temps de se rendre compte de ce fameux moment où il avait posé ses lèvres contre celles de son aîné, mais désormais, il se revoyait clairement le faire et il sentit son estomac se contracter dans une sorte de surprise jubilatoire. C'était agréable comme sensation malgré l'angoisse qui l'avait pris dans la seconde d'après. Peut-être était-ce pour avoir la chance de vivre ses sensations au moins une fois, au dépend de tout le reste, que son corps avait décidé d'en faire à sa tête, de faire ce que son cerveau jugeait du domaine de la pure folie.
Ces images furent chassées par une voix encore une fois, celle de Jae toujours, mais son timbre avait changé. Il n'y avait plus ce tintement un peu gêné et content à la fois. C'était plus un souffle surpris, semblant sortir directement de son cœur et c'est ce timbre, plus encore que les mots, qui accentuait cette sorte d'effusion au creux de l'estomac du plus jeune. Ce n'était pas la réaction à laquelle Tian s'était attendu, c'était mieux, mille fois mieux et un long soupir de soulagement se fraya un chemin entre ses lèvres. Jae n'avait pas pris peur, n'avait pas fuit face à son geste, pas semblé en proie à un profond malaise non plus. Et même si c'était juste dans sa tête que sa voix avait prit un timbre si spontané et rêveur, qu'il avait rêvé cela pour se rassurer, ces quelques mots appréciatifs suffirent à le détendre un peu. Mais ce fut d'une courte durée car son corps se raidit de surprise lorsque de nouvelles images prirent place sur l'obscurité de ses paupières. C'était comme revivre le baiser de Jae une seconde fois, ou le vivre à retardement. Car c'était bien de ça qu'il s'agissait. Le beau coréen les obligeant à se faire face, ses joues rougies et son regard timide posé sur lui. Puis ses lèvres contre les siennes, dans une caresse de la même douceur presque irréelle que lors du baiser de Tian. A la différence que celui-ci venait de son ainé et c'était suffisant pour faire palpiter le cœur du jeune chinois. Lui soutirant même, sans qu'il ai pu faire quoi que ce soit pour le retenir, une sorte de gémissement de bonheur. Ces images passaient et repassaient en boucle devant ses yeux désormais bien ouverts, fixant le plafond sans le voir.
Ce n'est qu'en sentant ses propres doigts courant sur ses lèvres, comme pour tenter de retrouver cette sensation, que Tian reprit pleinement conscience de ce qui l'entourait. Jusqu'ici il avait été trop plongé dans ses souvenirs pour bouger, esquisser un moindre mouvement ou simplement s'intéresser à ce qui l'entourait. Désormais, c'était comme si son système nerveux reprenait lui aussi du service et son corps se raidit un peu plus encore lorsqu'il fut enfin pleinement conscient du poids de Jae contre lui, au dessus de lui. Il n'était pas lourd, au contraire c'était étrangement agréable de sentir son corps robuste peser sur le sien. Sa chaleur contre lui et son souffle dans son cou soutirèrent un frisson incroyable au plus jeune. A vrai dire, même s'il se sentait un peu tendu, comme angoissé face à des ressentis et des sensations nouvelles, il était surtout soulagé. Le corps de Jae contre le sien était rassurant, tout simplement parce que ça voulait dire qu'il était encore là. Et s'il était encore là, c'est qu'il n'avait pas rêvé tout ce qu'il venait de se passer. L'étau avait de nouveau disparu et peut-être pour de bon cette fois.

Une des mains de Tian se posa dans le dos de Jae alors que l'autre s'était posé sur sa nuque, caressant doucement sa peau, allant parfois perdre ses doigts dans ses cheveux. C'était tout ce dont il était capable pour le moment, il semblait avoir beaucoup de mal de revenir à la réalité. Un sourire resplendissant étira ses lèvres alors qu'il réfléchissait à ce qu'il pourrait dire sans casser ce moment spécial. Il avait l'impression qu'ouvrir la bouche maintenant pour sortir une ânerie serait comme du blasphème et pourtant rien d'intelligent ne lui venait. Ses deux mains firent leur petit bout de chemin pour atterrir dans les cheveux de Jae, se faufilant dans son cou avant de se poser sur chacune de ses joues, prenant son visage en coupe pour le forcer à lui faire face à nouveau. Avec un léger sourire serein au coin des lèvres, il ne savait pas où poser ses yeux. Dans ceux incroyablement sombres et envoutants de Jae ou de nouveau sur ses lèvres ?

« Encore. »

Demanda-t-il dans un murmure alors que ces prunelles dorées avaient finalement élu domicile sur les lèvres tentatrices du beau musicien. Une supplique pour un nouveau baiser qu'il aurait beaucoup de mal à regretter, même si Jae n'accédait pas à sa demande.



on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Lun 4 Fév - 12:51

Joie! Bonheur! Effusion de myriades de sentiments qui s'entrechoquaient sans arrêt! J'avais l'impression d'avoir quitté terre ferme pour rejoindre le lieu paradisiaque que nous offrait les cieux! Je ne pensai jamais vivre ça autrement qu'en faisant l'amour! C'était comme un... orgasme! Mais bien heureusement que mon corps n'avait pas décidé de se joindre aux réactions de mon esprit! Je crois bien que j'aurais choqué Tian a vie! Mais merde! Je n'arrivai pas à perdre ce sourire qui me rendait affreusement niais! Ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas vécu ce genre de chose, et je doutais même sur le fait que cela ait été aussi fort qu'aujourd'hui! Non, il n'y avait que Tian pour me rendre dans cet état. I want you in my life. Je n'avais décidément pas envie de croire que j'avais rêvé, fantasmé ou été drogué par je ne sais quelle pilule, non j'avais bien vécu les douces lèvres du chinois contre les miennes! Les miennes choyant les siennes, nos regards timides se croiser, nos joues enflammées. Nom d'un dieu! Que j'étais heureux!

Je fus surpris par le gémissement qu'avait poussé le plus jeune lorsque je l'embrassais et cela m'avait fait sentir comme si des millions de papillons festoyaient joyeusement dans mon ventre. Après ce sublime contact, je m'étais caché dans le creux de son cou, me retenant d'imploser et de faire jaillir de mon corps myriades de guimauves et de fleures bleues. Je fondai carrément et ce frêle corps contre moi ne m'aidait pas à me ressaisir, mais j'appréciai énormément cette sensation. Tian ne me rejetais pas et j'en ressentis un grand soulagement, comme si un énorme poids se défaisait de mes épaules pour me laisser pleinement vivre cette situation plus qu'enivrante et chaleureuse.

Je poussai un soupir d'aise alors qu'un énorme frisson vint parcourir mon corps, me faisant apprécier ainsi toutes les douceurs que prodiguaient les fines mains du chinois sur mon dos et ma nuque. Je ne pouvais rêver mieux à l'instant même. Puis ses mains remontèrent à mes joues et sans rechigner, je me laissai faire, le dévorant du regard. Pas d'un regard lubrique, d'un simple regard tendre et ... amoureux! Je pris quelques secondes à comprendre sa demande, trouvant cela étonnant de sa part, mais je ne pouvais réellement pas lui dire non. Cela me rendait tellement heureux qu'il aime ce contact que je pouvais lui offrir autant de fois qu'il le désirait.

Je m'approchai doucement de ses lèvres avant de les prendre dans un doux baiser. Je le fis durer, celui-ci, voulant à tout prix les savourer jusqu'à ne plus avoir de souffle, jusqu'à qu'il n'en veuille plus. Cela me faisait un bien fou. Je rompis après quelques instants ce si beau baiser mais pour mieux reprendre. Je lui déposai myriade de baisers papillons sur ses jolies lèvres, soufflant de plaisir à chaque fois. Puis je me redressai, le regardant avec un sourire attendri sur mon visage. Ses cheveux étaient doux et je m'amusais à jouer avec quelques unes de ses mèches. Je n'osai pourtant rien dire, ayant peur que rompre ce silence casse toute la magie de ce moment! Je souris de plus belle alors que commençait à naître en moi une douce mélodie que bientôt je composerai, rien que pour ce beau jeune homme.



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Lun 4 Fév - 23:26


Tian & Jae Woo



En fait c'était comme avoir la grippe. Vous avez chaud, vous avez froid, à un moment vous vous sentez comme anesthésié alors qu'à un autre moment votre cœur semble s'emballer tout seul et pour un rien. Vous avez des palpitations, la gorge serrée, peut-être même de la fièvre,... Ouais en fait être amoureux c'est comme avoir un très très gros rhume. Voilà une comparaison qui manque cruellement de romantisme cela dit. D'autant plus que l'état maladif ne semblait durer d'un temps, un temps qui pouvait pour paraitre vachement long si vous n'osiez sautez le pas, mais ça restait des sensations désagréables, mais éphémères. Parce que ce qu'il ressentait maintenant était bien loin d'un état grippal. A la limite le seul point commun était cette difficulté à être pleinement présent, comme si vous aviez l'esprit dans la brume. Ici il avait plutôt l'impression d'être plongé dans quelque chose de tout cotonneux, de soyeux. C'était incroyablement reposant, surtout après avoir vécu un tel déluge d'émotions intenses et contradictoires. C'était comme être enfermé dans une bulle de chaleur et de douceur.

Ses bras s'enroulèrent d'eux-même autours de la nuque de Jae, ses mains vagabondant dans ses cheveux au gré de leur envie alors qu'il profitait de cette appui pour forcer le beau coréen à rapprocher son visage du sien avec un sourire content. Il en voulait plus, plein ! Et lorsque le plus vieux comprit sa demande, il fut servi. Il aurait voulut se saouler de ce contact velouté, enivrant. Que jamais ça ne s'arrête. Chaque fois que Jae posait ses lèvres sur les siennes c'était un picotement nouveau, une sensation nouvelle, mais toujours aussi électrisante. Délicieux ! Les baisers devinrent volatiles et l'étreinte de Tian se resserrait avec amusement, tentant de coller Jae un peu plus contre lui afin que ses lèvres ne puissent plus lui échapper. Malgré tout il aimait ce papillonnement léger et joyeux, chaque caresse étirant un peu plus son sourire. Il devait avoir l'air bête, en fait ils avaient certainement tous les deux l'air bêtes avec leurs regards énamourés et leurs sourires niais. Mais personne n'était là pour leur faire de remarque et de toute façon Tian s'en fichait complètement. Lorsque Jae se redressa un peu, jouant lui aussi avec ses cheveux, il plongea ses prunelles pétillantes de bonheur dans celles du plus vieux et ça lui importait peu d'avoir l'air niais. En fait non, c'est surtout qu'il s'en rendait pas encore pleinement compte, mais probablement qu'en repensant à ce moment dans quelques temps, il se mettrait à rougir honteusement comme l'homme qu'il est d'avoir été aussi... guimauve. Mais en attendant que ce moment fatidique arrive, il n'allait pas changer quoi que se soit. Il ne pouvait être mieux que là où il était, d'ailleurs s'il avait été un chat, vous l'entendriez certainement ronronner.

Dans un rire léger, il tira une fois de plus sur la nuque de Jae, l'obligeant à s'écraser complètement sur lui juste pour le plaisir de dévorer ses lèvres une fois de plus. Désormais qu'il était rassuré sur le fait qu'il ne se ferait pas jeter, la caresse de ses lèvres sur celles de son aîné se fit moins timide, plus joueuse. Ses lèvres pleines avaient un goût sucré, un goût de fraise. Un sourire espiègle se dessina au coin du visage de Tian alors qu'il s'étirait félinement, tentant d'attraper le bol de mini marshmallow sur la table basse. Il venait d'avoir une petite idée et ça se voyait clairement dans sa moue à la fois joyeuse et malicieuse.

« Y a un truc que j'ai toujours eu envie de faire... »

Décréta-t-il avec enthousiasme en s'emparant finalement des sucreries pour en poser une entre ses lèvres. Oui c'était clairement une invitation à lui dévorer la bouche une fois encore, mais c'était le genre de scène qu'on pouvait voir dans les films et il trouvait ça mignon et se devait de tenter l'expérience maintenant qu'il avait quelqu'un avec qui la tenter. Pas qu'il n'ai jamais eu quelqu'un avec qui tester, mais ... si en fait si. Face à tout ce qu'un simple baiser de Woonie pouvait lui faire ressentir, il avait décidé qu'aujourd'hui serait le jour de son premier baiser ! Riez et moquez vous si vous en avez envie, mais c'était la première fois qu'il ressentait quelque chose comme ça et il voulait en faire un moment sacré. Un souvenir mémorable. Loin de celui qu'il avait de son actuel premier baiser à vrai dire. C'est ça être amoureux les gars ! ♥





Spoiler:
 


on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Mar 12 Fév - 14:44

J'avais l'impression d'être au point culminant d'un concert! Vous savez? Quand vous voyez votre artiste préféré chanter et que vous savez que c'est la dernière chanson! Alors votre coeur bat la chamade, vous avez l'impression que vous allez crever de bonheur et vous profiter de chaque secondes comme si elles étaient exceptionnelles et uniques! Comme si les laisser s'échapper serait un blasphème! Je ressentais la même chose en ce moment avec mon chinois! Mon chinois? Ah nom d'un dieu! Voilà que je me l'étais déjà approprié! Mais j'avais le droit, non? Si, dites moi que si! Je ne supporterai vraiment aucun rejet désormais! Je voulais Tian, rien que pour moi! Et pour toujours!

Un bruit de fond me perturba soudainement. Je tournai ma tête vers la fenêtre et vu une rafale de pluie s'abattre sur la ville. Je souris, trouvant ce son plus qu'apaisant. Vous ne trouvez pas qu'observer le visage de la personne aimée avec un son de pluie en arrière fond est un instant magique? Je me sentais tellement bien, à lui voler ses lèvres pendant plusieurs secondes, à lui offrir des sourires radieux, à l'observer lui, ce joli jeune homme qui me faisait rêver. A vrai dire, je suis sûr qu'à l'instant même on aurait pu être les héros d'un drama à l'eau de rose, on aurait parfaitement tenu nos rôles. Et j'avoue que cela ne me dérangeait pas le moins du monde!

Voir Tian aussi insistant me rendait tout chose, il fallait que je me contrôle! Je venais à peine de capturer ses lèvres, il fallait que je m'assure d'abord de capturer son palpitant avant de pouvoir m'attaquer à autre chose. Je me redressai un peu, sentant qu'il s'étirait dans une pose, ma foi, tout à fait aguichante! Tian, tu me rends fou! Je haussai un sourcil lorsqu'il prit le bol de bonbon dans la main. Puis, il porta un marshmallow à sa bouche. C'est ça ton idée mon beau? Nom d'un dieu, je vais mourir! Je souris et rit même légèrement, les mains toutes tremblantes. Je vins lentement vers ses lèvres et mordis dans le bonbon. Je me redressai alors que je mangeai et avalait l'aliment tout en le regardant plein d'envie. J'attendis qu'il eut terminé le sien et je m'approchai à nouveau de ses lèvres.

Je ne voulais pas qu'un simple baiser, je voulais partager bien plus. Je pressai mes lèvres contre les siennes et cette fois-ci j'ouvris ma bouche afin de lui donner un baiser langoureux, amoureux et tendre. L'une de mes mains vint lui caresser sa douce joue. Je voulais qu'il garde ce souvenir à vie comme l'un des moments les plus agréables qu'il ait pu connaître. Je frissonnai de tout mon long. Comme si j'avais quitté terre ferme. Avais-je croqué au fruit défendu? Ce qui était certain c'est que je ne pourrai plus jamais me passer de ce contact et de ce beau chinois. A partir de maintenant, je lui appartenais corps et âme. Je l'aime..
Spoiler:
 



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Jeu 14 Fév - 2:26


Tian & Jae Woo



La fraise. Un fruit parmi d'autre pour Tian qui n'en avait jamais été plus fervent que ça et pourtant , il allait désormais avoir du mal à s'en passer. Un simple goût, une simple odeur, qui fera désormais ressurgir des souvenirs et des explosions de sensations plus savoureuses les unes que les autres. La chaleur de son étreinte, la douceur de ses caresses, la tendresse de sa bouche contre la sienne. Il lui suffirait d'un fruit, d'un simple fruit, pour se souvenir de la fraiche fermeté du sofa dans son dos, du soyeux bruissement de la pluie dehors, de l'émoi de son petit cœur ronronnant de bonheur, de la chaleur incandescente d'un corps musclé contre le sien, de l’ébullition joyeuse de ses sens, du calme cotonneux de son esprit, de l'odeur acidulée de son haleine, du goût fruité de ses lèvres. Tian profitait de ce moment, se laissant aller dans les bras de Jae, gravant chacune de ses particules d'instant dans un coin de sa mémoire et dans un coin de son petit cœur d'artichaut. Il ne tergiversait plus sur quoi comment ou pourquoi. Il se contentait de vivre l'instant comme on le lui offrait et c'était largement suffisant pour son bonheur. Il était prêt à mourir dès maintenant sans aucun regret. Quoi que non pas tout de suite. Au moment où il pensait ne pouvoir être mieux, une douce chaleur l'enveloppa, augmentant imperceptiblement la température de son corps, de ses mains dans le dos de Jae, de ses joues contre lesquelles il sentait ces doigts de musicien flâner. Un nœud se forma au creux de son ventre alors qu'il laissait timidement la langue de Jae passer la barrière de ses lèvres. Face à cette sensation toute nouvelle pour lui, il sentit son corps s'embraser un peu plus alors que ses doigts se raidirent fortement contre la nuque du beau coréen. Les yeux fermement clos, il laissa faire son instinct pour répondre à ce baiser enivrant, tentant de ne pas paniquer. Mais le nœud au creux de son ventre se resserra, le rendant un peu anxieux. Sa réponse était timoré, presque hésitante, mais d'une tendresse infinie. C'était incroyablement agréable, à vous couper le souffle. C'est d'ailleurs le souffle court qu'il rompit cet échange, les joues rougies et le pouls frénétique. Il ouvrit les yeux pour les perdre dans ceux de Jae, pour y perdre pied. C'était beaucoup pour lui en une seule journée, beaucoup trop même et c'est pourquoi il adressa un léger sourire à Jae Woo avant de le pousser un peu, l'obligeant à se relever. Il ne voulait pas casser cet instant, mais il ne voulait pas non plus que ce souvenir soit entaché par quoi que ce soit de négatif. C'est pourquoi il se rassit lentement avant que l'angoisse qu'il sentait poindre le bout de son nez ne gâche tout. Il n'aurait même pas besoin de mentir, ni de se mentir. Aujourd'hui était le jour de son premier vrai baiser et ça avait un goût de fraise.

Bien qu'un peu gêné, le jeune chinois se blottit contre son aîné et lui adressa un sourire énamouré. Il fallait qu'il lui fasse comprendre que ce n'était en aucun cas un rejet. Il aurait pu lui expliquer, mais c'était embarrassant et il ne se sentait pas près à lui expliquer à quel point il était inexpérimenté dans ce genre de chose. De toute façon, Jae Woo s'en était probablement rendu compte désormais. Tian rougit un peu plus à l'idée que son aîné ai peut-être trouvé ce baiser affligeant, lamentable, pitoyable. Une vraie midinette, mais il voulait qu'il ait lui aussi un bon souvenir de ce moment alors il angoissait un peu. Il était risible, mais il évita de trop se le répéter et repoussa cette pensée déplaisante d'un coup de tête dans l'air et en attrapant la main de Jae. Il se leva, l'emporta avec lui et le fit s'asseoir à ses côtés devant le piano. Un piano en bois et qui dégageait une aura toute particulière, personnelle. Tian l'avait dégoté pour trois fois rien et dans un état lamentable. Il lui avait fallut plus d'un mois de travail acharné pour le remettre en parfait état. Le résultat en valait la chandelle. L'imposant instrument qui résidait dans un coin de la pièce principale, éclairé largement par la baie vitrée toute proche avait se fondait avec charme dans son environnement. Tian avait vécu beaucoup de choses intenses en très peu de temps et il voulait calmer un peu tout ça. Lorsqu'il était seul, jouer du piano était son meilleur moyen d'évacuer, de faire la calme dans son corps et dans sa tête. Certes qu'il soit seul ou qu'il ait un public, les mélodies qu'il choisissait de jouer étaient toujours une sorte de reflet de ce qu'il ressentait à l'intérieur et cela ne l'empêchait pas d'enchainer les morceaux sans y réfléchir. Cette fois-ci c'était différent. Il voulait que Jae puisse se faire une idée de tout ce qu'il s'était passé en lui ces dernières heures, peut-être même ces derniers jours. Il voulait jouer pour lui et il devait donc choisir son morceau avec soin. Une mélodie qui reflétait son état d'esprit, mais aussi qui lui plaisait, qui serait susceptible de plaire à son aîné et qu'il avait apprit il y a peu de temps afin d'être certain d'en avoir un souvenir frais et de la jouer à la perfection. Ses longs doigt se posèrent délicatement sur les touches blanches et après avoir prit une longue inspiration, la mélodie s'éleva enfin dans le calme du petit appartement. Il était tombé amoureux de cette chanson, tout comme il avait adoré le film dans lequel il l'avait entendue pour la première fois et à cet instant, elle lui semblait incroyablement approprié. Comme à chaque fois qu'il laissait courir ses doigts sur les touches de son piano, Tian semblait transporté dans un autre monde. Rapidement, ses yeux se fermèrent et un léger sourire prit place au coin de son visage. Sur ses paupières fermées, des dizaines de moments en la compagnie de son beau coréen repassaient.

La mélodie se tut et les yeux du plus jeune se rouvrirent doucement. Il avait l'impression de s'être mis totalement à nu. C'était fou comme la musique pouvait ressembler à un cri de l'âme. Un cri qu'il espérait, Jae avait entendu. Il se rapprocha d'ailleurs de ce dernier avec un sourire serein, se collant à ses côtés, posant son menton sur son épaule et attrapant sa main droite pour la poser sur les touches du piano. Doucement, il positionna les doigts de son aîné sur les notes appropriés et de ses propres doigts il fit pression pour lui faire jouer lentement la partition de la main droite de cette mélodie qui venait de s'éteindre. Juste les premières secondes, mais c'était sa façon de partager un peu de ce qu'il avait.

« La première fois que je l'ai entendue, c'était dans un film français. Un vrai succès. Je crois qu'ils l'ont doublé dans une trentaine de langues différentes et en Corée le nombre d'entrées se comptaient en centaines de milliers à sa sortie. C'est un beau film, peut-être plus pour les filles. Mais ce que j'ai préféré, ce sont les musiques. »

Déclara le plus jeune avec une voix douce avant de se pencher sur la joue de Jae pour y poser furtivement ses lèvres.



on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Lim Jae Woo !


✵ because we
only live once !

avatar

love xxx !


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : Chô~


- MESSAGES : 575
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Sam 2 Mar - 13:32

Vous savez, parfois je me sens stupide. J’ai l’impression que si l’on me tend une fraise comme l’on tend une carotte devant le museau d’un âne, je serai capable de marcher ou de courir afin de pouvoir la savourer. J’ai parfois un cerveau limité, et cela se voit quand je veux obtenir quelque chose que j’apprécie énormément. Désormais, ce fruit si cher à mes papilles n’était plus que cela, il était aussi le souvenir de mon premier baiser avec Tian. Ce goût fruité qui explosait dans notre bouche, cette sensation délicieuse lorsque nos langues s’enflammaient dans une valse passionnée. Jamais je ne pourrai me détacher de ce souvenir. Je sentis une pointe d’angoisse monter en moi. Après tout, je pense qu’il est tout à fait normal d’avoir peur de mal faire ! Tian aurait très bien pu ne pas aimer, voire détester l’effet que lui prodiguait notre baiser alors que moi, bien contrairement, j’en ressentis une joie et un apaisement encore jamais connu auparavant. Je sentis les mains du chinois faire plus forte pression sur mon cou. J’avais l’impression que mon bel homme n’avait pas l’habitude de ce genre de chose. Ma foi, cela ne m’étonnait que très peu aux vues de son insouciance légendaire et de sa pureté envoûtante. J’espérai alors, juste ne pas être trop entreprenant. Le voir me fuir serait la pire des choses que je pourrai imaginer. Mais quand nos langues se saluèrent et que nous fondions l’un pour l’autre, je ne pensai plus à rien d’autre qu’au goût merveilleux qu’il déployait en moi, et à mon cœur qui battait tellement fort que celui que j’aimais pouvait aisément le sentir.

Puis nous mettions fin à ce premier baiser, j’étais complètement dans le gaz. Le feu aux joues, un sourire niais aux lèvres et mon regard perdu dans les noisettes de mon chinois. J’accueillis chaleureusement Tian dans mes bras, avec une joie sans conteste. Il avait aimé ? N’est-ce pas hein ? N’empêche que ce geste m’avait fait un bien fou et m’avait énormément rassuré. Je lui caressai tendrement le dos histoire qu’il comprenne que moi aussi, j’avais adoré ce moment et que je m’en souviendrai à jamais. Puis il prit ma main et me guida jusqu’un vieux piano. Certes, ce n’était pas le plus bel instrument que j’avais vu jusqu’ici, mais il dégageait quelque chose de tellement nostalgique, une empreinte si forte qu’il me plut d’emblée et me parut bien plus sublime que n’importe quel autre de ses semblables. Le chinois se mit à jouer et un large frisson vint parcourir mon corps. J’avais même l’impression qu’il avait transpercé ma coquille charnelle pour venir déboussoler mon système interne. Je me sentais fébrile et tout chaud. Le voir jouer ainsi, aussi sereinement, le sourire aux lèvres, je ne pus faire que de même. Mes yeux se fermèrent et un nouveau pays encore inconnu s’élevait devant moi. Ce monde merveilleux émanait une douche chaleur qui me faisait sentir comme dans un cocon, protégé par les notes de musiques, je me sentais flotter comme sur un nuage. Les battements de mon cœur, qui au départ, n’était que rythme effréné, s’apaisèrent comme toutes pensées voguant dans mon esprit. Est-ce que cette musique reflétait les pensées de mon beau Tian ? A vrai dire, j’en étais convaincu, totalement persuadé. Pour moi, il était inconcevable qu’on chante, ou qu’on joue juste pour chanter. La musique vient de nous même, elle est nous même ! Par conséquent, Tian devait se sentir bien, non ? A moins que nous ne percevions pas la même chose de cette douce mélodie.

Puis le plus jeune prit ma main droite pour me faire jouer quelques notes de cette même mélodie. Je souris immédiatement, me concentrant afin de faire au mieux, pour qu’il prenne plaisir à m’enseigner cette musique et afin de profiter au mieux de ce moment de partage. Ensuite, je l’écoutais attentivement. Je réfléchis quelques instants, mais je ne voyais pas de quel film il parlait. A vrai dire, je ne regardai que peu de films et encore moins lorsqu’ils sont étrangers, seulement là, il avait attisé ma curiosité et après tout, attendri mon cœur.

-Cette mélodie est sublime. Tu sais quoi ? J’aimerais qu’on le regarde une fois ensemble ! Je n’ai pas regardé beaucoup de film dans ma vie, mais là j’ai l’impression d’avoir loupé quelque chose.

Je fermai les yeux et souris grandement lorsqu’il embrassa ma joue et le prit dans mes bras afin de lui donner un câlin chaleureux et pleins d’amour. Je lui caressai les cheveux tout en observant son visage poupin en face de moi. Je lui souris tandis que mon cœur avait décidé à nouveau de faire des siennes. Je pris mon courage à deux mains et pris l’une des mains de Tian que je posai sur ma poitrine, juste là où mon battant faisait la fanfare. J’ancrai mon regard dans le sien, à la fois sérieux et tendre.

-Tout ça c’est pour toi et c’est à toi.

Je rougis et déviai de suite le visage vers la fenêtre qui montrait dehors, la pluie s’écoulait encore tranquillement, je souris, agréablement apaisé, j’espérai qu’il en était de même pour Tian.


Spoiler:
 



❝Shine for me❞

I'm searching where you are, Can you see what I need is where you are, I'll always be right there, baby, always be right there, baby, You know when I can be where you are, Only then I will shine bright°Pepperland°
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Wu Tian !


✵ because we
only live once !

avatar

shut your mouth.


La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil- PSEUDO : mushu


- MESSAGES : 130
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   Jeu 7 Mar - 23:55


Tian & Jae Woo



Ils étaient beaux là, tous les deux, assis devant le piano. La lumière déclinante du début de soirée, la pluie battant les fenêtres tandis que les nuages assombrissaient un peu plus le ciel. Une lumière un peu faiblarde qui donnait une allure plus romantique encore au tableau de leur deux regards amoureux. Certes ils dégoulinaient un peu le marshmallow à la framboise et la guimauve à la pêche, se retrouvant enfermés dans une atmosphère ultra fleur bleue. Un peu malgré eux, un peu à cause de sentiments peut-être tus trop longtemps. Mais ça avait peu d'importance, d'ici quelques jours ils rougiront en y repensant, d'ici quelques mois ils en souriront et d'ici quelques années, ils le raconteront avec une tendre mélancolie dans l'oeil. C'est comme ça que les belles histoires fonctionnent.

« C'est une très bonne idée. Et juste histoire de faire ta culture cinématographique, je propose même une soirée: films - bière - popcorn et jeux vidéos ! »

Une sorte de pyjama party au masculin ! Ouaiiiis ! Et puis pourquoi pas faire passer un film d'horreur juste pour le plaisir d'aller se cacher sous le tshirt de Woonie. Ouaiiis ! Puis une film à l'eau de rose pour se mettre à chialer comme des gonzesses et se faire des papouilles du réconfort. Ouaiiis ! Et en profiter pour tripoter son corps de coréen super sexy. Ouaiiiis ! Oh mais non, mais oh ! N'importe quoi aussi, impure pensée va donc squatter le cerveau d'un autre. Bon ok, peut-être qu'il serait plus judicieux de passer un film bien gore et rire à chaque effusion de sang comme de vrais mecs. Ouais.
Tian adressa un énième sourire à Jae Woo en se blottissant dans son étreinte chaleureuse. Il en était sur, le skinshipaholic qui sommeille en lui allait rapidement développer une forte addiction aux bras de son... son... son quoi ? Amoureux ? Petit copain ? Définitivement, une fois formulé c'était presque... étrangement embarrassant. Peut-être avait-il juste besoin d'un peu de temps pour s'habituer à leur nouvelle situation. Passer d'ami à petit ami c'était comme devenir grand, se marier, avoir des enfants, choisir le chien et le monospace dans la même journée pour quelqu'un comme Tian. Son trouble s'accentua d'une agréable façon lorsque sa main se retrouva coincée entre celles de Jae Woo et sa cage thoracique. Son cœur. Il le sentait battre, fort, comme s'il essayait de s'échapper et les yeux noisettes du plus jeune s'agrandirent légèrement face à cette sensation étrange. Et lorsque la voix chaude de Jae se fraya un chemin jusqu'à ses oreilles, ses joues se colorèrent légèrement, le laissant un peu pantois. C'était beau ce qu'il venait de dire là, c'était comme une promesse, une promesse que Tian espérait entendre et qui le toucha plus qu'il ne le pensait. De l'émotion qu'on pouvait aisément lire dans ses prunelles miroitantes de bonheur alors qu'il attrapait délicatement le visage de Jae dans ses mains, l'obligeant à lui faire face. Il aurait voulut lui dire plein de belles choses, il en avait certainement tellement qui lui tournait dans l'esprit depuis des jours et des jours, mais sur le coup de l'émotion, il ne savait plus quoi dire. Il lui adressa un sourire à la fois ému et malicieux avant de se pencher vers lui pour lui voler ses lèvres, ses chaires cajolant les siennes comme une réponse à ses mots. Il se rapprocha un peu plus encore, tentant de mettre ses angoisses de coté alors qu'il laissait doucement ce baiser s'enflammer. Il espérait que ce second baiser rachèterait le premier, mais son portable décida de saper ce moment d'effusion. La technologie ça vous gâche la vie ! Il lui fallut quelques secondes pour reprendre son souffle lorsqu'il se détacha de Jae avec un sourire désolée. Le temps avait filé à une allure folle, c'était comme si on les avait déconnecté du monde et de ses lois. Mais, comme le lui rappelait le réveil de son téléphone, il était temps de revenir à la réalité et aux obligations. La moue du plus jeune se fit boudeuse et lorsque sa voix s'éleva doucement dans la pièce, se fut quelque peu emprunte de déception. A peine trouvé qu'il faut déjà se quitter.

« Je travaille ce soir... »

Monde cruel !!!




FIN DU SUJET ♥



on my way tomorrow i rise with the sun soon i'll be gone words can't say how the memories of feelings of love they linger on oh boy and if it takes me forever i know it's worth every teardrop that falls love conquers all
Revenir en haut Aller en bas
téma c'est

Contenu sponsorisé !


✵ because we
only live once !





La vérité
✵ avant ce jour-ci,
je n'étais qu'une misérable et verdâtre sardine échouée sur cette plage. Pauvre de moi, je ne savais même pas faire la différence entre une girafe et un éléphant des mers. Je me débrouillais avec les moyens du bord « non d'un cordon bleu ! un ongle séché ! je vais peut-être pouvoir l'échanger contre tois pièces d'or ? » et puis quatre grandes et majestueuses ombres sont apparues, ils me tendirent leurs mains aussi étincelantes que le crochet du capitaine crochet. C'était donc eux, les Dieux du stade.

✵ love à sens unique ?

jte ♥ chan yeol

jte ♥ kanye

jte ♥ jae woo

jte ♥ adam
Profil
MessageSujet: Re: Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un air de violon pour un beau sourire? feat. Tianinou d'amour <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
w h y . s o . s e r i o u s ? :: 
- underground city
 ::  :: - les résidences. :: - appartement de wu tian &
-